Grèves multiples, situation économique, 504 jours pour organiser les élections, etc. Kokonyangi répond à Tshisekedi

« Félix doit cesser de tromper la population congolaise »

Joseph Kokonyangi, ministre de l’Urbanisme et Habitat et Secrétaire général adjoint de la Majorité Présidentielle (MP), s’est résolu de rétablir la vérité, devant les déclarations graves et  irresponsables du Secrétaire général adjoint de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Félix Tshisekedi Tshilombo.  Ainsi, chaque fois qu’il va débiter des mensonges, dans l’objectif de  détourner l’attention de la population, mieux de la jeunesse congolaise, il aura le Secrétaire général de la MP derrière son dos. C’est dans cette perspective qu’il a animé hier dans l’enceinte de l’hôtel Invest de la Rtnc, une conférence de presse populaire, afin de répondre mot à mot au président  du Rassemblement aile Katumbiste et radicalisé.

Abordant la situation sur le plan sécuritaire, Félix Tshisekedi s’est très mal pris, prétextant que le pays est en débandade. Vous avez suivi avec intérêt la prestation du président de la République, Joseph Kabila Kabange aux Nations Unies récemment, où il a expliqué de manière succincte la situation sécuritaire dans son pays, en commençant par chez lui.  « J’ai été à Kananga où le conflit Kamwena Nsapu a été maîtrisé avec professionnalisme par le gouvernement, accompagné par le chef de l’Etat Joseph Kabila », a indiqué le ministre, tout en soulignant qu’avant d’aller à New York, il a séjourné à Kananga pour sceller cette paix entre la population du Grand Kasaï.

Et de continuer, au Nord-Kivu, comment le gouvernement est entrain de maitriser la situation et les ADF sont en débandade ! Le ministre de la Défense était dernièrement là-bas et tout le monde a suivi le défilé militaire  qu’il a présidé à Beni. « Partout en Rdc, la situation est maitrisée, en dépit de quelques poches », précise-t-il. Pendant ce temps, Félix Tshisekedi, lors de sa tournée euro-américaine,  a parlé d’une situation catastrophique au Congo. C’est ici qu’il a demandé à son frère Félix Tshisekedi de cesser de tromper la population congolaise, particulièrement la jeunesse kinoise.

La monnaie est maîtrisée…

Dans sa déclaration, Félix Tshisekedi a aussi parlé de la situation socio-économique grave dans le pays. C’est comme si lui, si on le nommait Premier ministre, il peut maitriser la situation socio-économique en un jour, s’étonne le Secrétaire général de la MP, avant d’insister sur le fait que le monde entier traverse une situation économique très complexe et personne ne parvient à comprendre comment la Rdc maîtrise ses paramètres macro-économiques.  D’abord, explique-t-il, notre économie est tournée vers les ressources minérales, particulièrement le cuivre et le cobalt et lorsque ça chute, naturellement il s’ensuit une crise.

Mais aujourd’hui, précise le ministre de l’Urbanisme et Habitat, grâce aux mesures économiques d’urgence que le président de la République, Joseph Kabila Kabange a initié, nous avons maitrisé notre monnaie, les cours des métaux sont entrain de galoper, soit plus de 25% pour le cobalt. Dans cette ligne-là aussi, renchérit-il, votre Monsieur a menti à la population congolaise. « On ne peut pas faire de la politique avec les mensonges », soutient-il.

Au sujet de la grève, Félix Tshisekedi s’est aussi trompé et a menti à la jeunesse. Sinon, le droit à la grève est garanti dans la Constitution du pays. Donc, s’il devient président ou quoi, il va interdire les grèves ! «  C’est un droit garanti et les solutions ont été trouvées. Les enseignants ont retrouvé le travail. Nous avons résolu le problème de manière substantielle », informe-t-il, tout en soulignant que le pays spécialiste en grève, c’est la France, qui est le modèle de la démocratie. Si c’est ça son argument pour appeler sa fameuse transition, encore là, il a menti à la population, parce que le droit de grève est garanti par la Constitution. « Il a encore menti en disant que la rentrée scolaire a été bâclée. Je ne sais pas quel parent dont les enfants ne vont pas à l’école ! Lundi dernier, le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire  a lancé la rentrée académique. Et les rentrées scolaire et académique sont effectives dans notre pays. Voilà comment les politiciens en perte de vitesse peuvent manipuler la population congolaise », dit-il.

Transition sans Kabila, l’opposition veut mettre le pays à feu et à sang

Un autre point évoqué au cours de cette conférence, c’est la proposition que Joseph Kokonyangi qualifie d’infondée,  cette déclaration de Félix Tshisekedi sur la possibilité d’une transition sans le Président Joseph Kabila. Le Secrétaire général adjoint de la MP a tout simplement expliqué à son assistance que pareille idée n’est que pure aventure, car anticonstitutionnelle. Et ceux qui propagent de telles idées ont comme volonté de mettre le pays à feu et à sang.

Quant à la proposition de la Céni de disposer de 504 jours  avant l’organisation  des prochaines échéances électorales, Joseph Kokonyangi a reconnu que la tâche de l’organisation des élections incombe seule à la Centrale  électorale.  Au moment opportun, sa famille politique, à savoir la Majorité Présidentielle pourra se prononcer sur cette question et pourquoi ne pas faire de propositions idoines, allant dans le sens de faire avancer le processus électoral. Le plus important, a rappelé Joseph Kokonyangi, c’est d’avoir des élections dans un climat de paix et de sérénité.

Dans un autre chapitre, Joseph Kokonyangi a  félicite ceux qui ont été à la base de l’élection de la Rd Congo au Conseil des droits de l’homme, surtout sa collègue Mushobekwa, qui s’est battue pour notre pays et a arraché cette victoire diplomatique, grâce à la volonté de Joseph KABILA. Pendant que la Rdc savoure cette victoire diplomatique, les animateurs du Rassemblement  font des visites touristiques à travers le monde, parce la communauté internationale ne peut pas sacrifier une République comme la Rdc au profit des aventuriers politiques. C’est ça la leçon que nous devons tirer de la victoire de la Rdc, conclu le ministre de l’Urbanisme et Habitat et Secrétaire général adjoint de la Majorité Présidentielle (MP).

(JMNK/ Crhioni Kibungu Rtga World)

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse