Grève désamorcée à Transco: Justin Kalumba s’est imprégné des revendications des manifestants

par -
0 485
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les conducteurs des bus Transco ont débrayé ce lundi matin pour quelques heures avant de reprendre leur volant. Cette situation n’a pas laissé indifférent le ministre des Transports et Voies de Communication, Justin Kalumba Mwana Ngongo. Il a effectué le déplacement de Masina, dans le souci d’entendre et de conforter les manifestants. A cet effet, la descente sur le terrain a permis à la tutelle de s’imprégner du cahier de0 charge qui reprend notamment : l’augmentation du salaire, la signature du contrat à durée indéterminée (des contrats à durée déterminée avaient été signés en 2013, avec l’ancien comité de gestion), la réduction de l’écart de salaire qui existe entre les équipages et les sédentaires ( personnel administratif), le paiement de leurs salaires à la Rawbank, la dissolution de la délégation syndicale et l’annulation de la récente restructuration.

A la prise de fonction du comité dirigé par Michel Kirumba, seules treize lignes assuraient la desserte. En deux mois, six lignes ont été mises en exploitation. Par coïncidence, quatre de ces lignes l’ont été à l’occasion de la visite par le Premier ministre Matata Ponyo, des installations de cet établissement dans la commune de Masina. Il nous revient que pendant ce temps, le rapport de la direction des finances ne présente guère d’indicateur rouge, en ce qui concerne notamment la masse salariale. Les charges de Transco sont contenues dans les limites de son Business Plan qui s’étale sur cinq ans. La masse salariale consomme au maximum 55% des recettes réalisées le mois. Avec son taux de réalisation très proche de la réalité, soit 99, 28%, Transco maintient le cap.

A ce jour, la barre des effectifs a franchi les deux mille agents. Ils mettent la main à la pâte, pour remplir la mission quotidienne dévolue à Transco, celle d’assurer la mobilité de la population. Un personnel appelé à donner le meilleur de lui-même, dans le souci de servir et de faire vivre le secteur du transport en commun en RD Congo. Le ratio (personnel /bus exploités) prévu dans le

Pour 402 bus mis en exploitation, Transco a encore une marge…

Le Business Plan de Transco fixé à sept, n’est même pas encore atteint. Celui-ci est obtenu en divisant le nombre de personnes employées par le nombre de bus exploités. Pour les quatre-cent et deux bus mis en service, le ratio est de 4,9. Ceci revient à dire que Transco a encore une marge pour procéder à un nouveau recrutement !

Disons que depuis que le nouveau comité de direction a pris les rênes de cet établissement, une commission interne a reçu la lourde charge de coordonner une vaste opération de vérification des documents académiques des salariés de Transco. La finalité étant de mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Ainsi, loin d’être une chasse aux sorcières, ce contrôle de routine qui remonte au début novembre 2014, a révélé beaucoup d’irrégularités. Une source interne indique, à cet effet, que des cas de faux documents académiques ont été décelés après que la commission chargée du contrôle ait effectué des vérifications sur terrain, auprès de différentes institutions d’enseignement supérieur. Ceci aussi bien dans la capitale que dans des provinces.

« Toutes ces alma mater ont soit confirmé soit infirmé le passage de ces personnes en leur sein. C’est sans surprise qu’une centaine de présumés faussaires ont été invités à s’expliquer au risque de révocation et poursuites judiciaires. Ce contrôle s’est montré révélateur du mode de recrutement opéré par le Comité de Direction précédent qui a été relevé par le Gouvernement de la République, un recrutement biaisé dès le départ et caractérisé par le clientélisme », a relevé la source. Et de poursuivre, refusant ainsi de tomber dans la médiocrité, le nouveau comité de direction avec à sa tête Michel Kirumba a diligenté cette opération, afin d’atteindre ses ambitions : celles d’élever Transco au diapason des sociétés de transport en commun parmi les compétitives que compte le continent africain.

Des performances à l’actif du nouveau comité de direction

Depuis l’entrée en fonction du nouveau comité, des innovations et performances sont à signaler, à l’instar de la mise en place d’un système anti-incendie au sein de l’entrepôt, la formation régulière des chauffeurs, la mise à niveau des sédentaires, le renforcement des capacités du personnel par l’Institut national de préparation professionnel (INPP). A cela s’ajoutent l’affichage d’un panneau d’information voyageur, la mise en service d’un nouveau système de girouette, le pointage biométrique des agents sédentaires et au réseau, l’assainissement du milieu du travail (latrines et bureaux décents), le transport scolaire et le taux de remplissage par jour d’un bus standard à 480, sur une prévision de 470 et à 386 pour le minibus sur une prévision de 340 dans le Business Plan. Et le chiffre d’affaires annuel atteint par Transco, s’élève à 15.000.000.000 CDF sur une prévision de 12.000.000.000 CDF. S’agissant du taux d’accident, les indicateurs quant à ce, affichent 1 sur 26.000km, sur une prévision de 1 sur 10.000km.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse