Grand-nord : le caucus des députés nationaux dénoncent une métastase des fronts armés

par -
0 281
Une séance de travail en commission des députés élus de Nord Kivu au Palais du Peuple Kinshasa/RDC, le 20/02/2012, Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans une déclaration politique rendue publique ce mercredi 2 août 2017, le caucus des députés nationaux de l’espace Grand-nord de la province du Nord-Kivu, faisant suite à leur communication datée du 20 juillet dernier, dénoncent une métastase des fronts armés sur quasiment toute l’étendue de cet espace.

Il s’agit en l’occurrence de Beni-ville, Kainama, Mukulya, Kalau, Kasindi, Museya, Kiavirumu, Bunyuka, Kipese-Byanze, Mabambi-Buyinga, Katanga, Kagheri-Kasuho, Bingi-Bunyatenge, Mariki-Kimaka, Kamandi-Lunyasenge, Kirumba-Mighobwe et Kirima-Mwenye, à en croire les signataires de ladite déclaration en l’occurrence Jérôme Lusenge K. Bonane et Albert  Baliesima Kudukima, respectivement Président et Rapporteur du Caucus.

De prime abord,  ces députés nationaux des territoires de Beni et de Lubero, ainsi que de Beni et de Butembo ont également signalé l’occupation insuffisante du terrain par les Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc), la Police nationale congolaise (PNC) et autres forces de sécurité.

Appel à la vigilance

Par la même occasion, ils ont demandé à la jeunesse Nande, Bapere, Batalinga, Bambuba, Bakobo,… de s’abstenir face au recrutement de ceux qui, régulièrement ou malicieusement, s’appellent ‘’Mai Mai’’ pour ne pas tomber dans le piège des ennemis. Et aux FADC, de s’abstenir d’accorder les privilèges à toute composante ‘’Mai Mai’’, ‘’Nduma Defense Force’’, soit-elle.

En effet, se basant sur des informations graves en provenance de Bakununu dans le Graben en territoire de Lubero, et sur lesquelles des vérifications sont en cours, le caucus note que les ‘’Mai Mai’’, déguisés en Fardc, portant tenues mais sans bérets ni bottines appropriées, ont semé  la terreur le lundi 31 juillet dernier, dans l’agglomération de Bokununu en pillant et en emportant des centres les matériels de santé. Et, qui pis est, ils ont capturé le chef du village, M. Kitimba. C’est dans ce cadre qu’il est dénoncé par la population locale une certaine corrélation entre les ‘’Nduma Defense Force’’ et les ‘’Nyatura’’, dans la mise à genou des populations de cet espace du Grand-nord, qui ont demandé d’être débarrassées de toute occupation ‘’Mai Mai’’.

Sans mains faiblir, ces élus du peuple continuent de demander à toute composante de la communauté nationale, toutes provinces et ethnies confondues, et même à la communauté internationale, d’ouvrir grandement l’œil autant que pour le Kasaï, car le pays est en danger, reconnaissent-ils.

Avec fière chandelle, ce caucus des députés nationaux fait observer que n’eût été la résistance de la population de cet espace aux multiples tentatives de démembrement de la Rd Congo, le pays n’aurait plus le format actuel. Raison pour laquelle, ils sollicitent de tous les compatriotes de leur prêter main forte dans la lutte pour le maintien de l’intégrité du territoire national.

Et pour clore cette déclaration, le caucus des députés nationaux de l’espace Grand-nord n’a pas manqué de  demander aux députés provinciaux  et au Gouvernement provincial du Nord-Kivu de collaborer suffisamment avec les institutions du pouvoir central, étant donné que la sécurité relève de ce dernier.

Emmanuel Badibanga

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse