Grand forum des femmes fortes avec Dieu

par -
0 683
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Président Joseph Kabila proclamé Champion de la promotion des  droits de la femme 

Marie -Ange Lukiana coupe les filets qui alourdissent les femmes à s’épanouir

Sous la coordination de l’honorable Marie-Ange Lukiana Mufwankolo, les femmes fortes avec Dieu se sont réunies samedi dernier  au Palais du peuple autour d’un idéal commun : contribuer d’une manière déterminante à la tenue d’un processus électoral apaisé et à l’organisation d’un dialogue politique national inclusif. D’après le comité d’organisation, le Grand forum des femmes fortes avec Dieu est conçu et voulu comme un moment de prise de conscience collective, d’action qualifiante, de reconquête de la place et de la destinée de la femme et enfin de reconnaissance envers les bienfaits et les valeurs qui peuvent porter la Nation.

Une coupe de champion au Chef de l’Etat

La cérémonie du Grand forum des femmes fortes avec Dieu a connu la présence du président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, représentant du Chef de l’Etat lors de ses assises. L’orateur n’a pas manqué de louer l’initiative des femmes fortes avec Dieu pour leur  élan et leur soutien à la tenue du dialogue congolais. Il a promis à l’assistance d’être leur avocat auprès du Chef de l’Etat. Il a aussi promis lors des assises du dialogue congolais de tenir compte d’une composante à part entière des femmes congolaises. C’est en ces termes que le président de l’Assemblée nationale a ouvert solennellement le Grand forum des femmes fortes avec Dieu.

Un des moments forts de cette manifestation a consisté à la remise de la coupe de champion de la promotion des droits de la femme en Rd Congo au Président Joseph Kabila, reçue à l’occasion par le Président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, pour la promulgation entre autre de l’article 14 de la Constitution et de loi sur les droits de la femme et la parité. « Ceux-ci, même étant encore d’application embryonnaire, constituent déjà des armes importantes qui permettent de légitimer et légaliser les actions de promotion de la place et du statut de la femme dans notre société… », a indiqué Mme Marie-Ange Lukiana.

Le ministre de la Femme, Famille et Enfant, Mme Lucie Kipele Aky Azua a, pour sa part, encouragé Mme l’honorable Marie-Ange Lukiana pour son initiative à la lumière partie d’une révélation de la Bishop Josée Rachidi pour voir comment donner de la voix de la femme à l’unisson par rapport aux enjeux actuels du pays.

Les femmes congolaises favorables au dialogue inclusif et  aux élections apaisées

« Les femmes fortes avec Dieu croient fermement que l’heure est arrivée où les femmes congolaises doivent se lever ensemble pour agir, d’une manière déterminée, de concert avec leurs semblables que sont les hommes et ce, en faveur de la paix, pour le progrès du pays et l’épanouissement inexorable des populations. C’est pour cette paix qu’elles ont résolument pris position en faveur du dialogue inclusif … », a indiqué l’honorable Marie-Ange Lukiana, présidente du Comité d’organisation du Grand forum des femmes fortes avec Dieu des 26 provinces de la RD Congo.

Dans son mot de circonstance, l’oratrice a fait savoir à l’assistance que  le détonateur de cette levée des femmes a été une révélation divine, portée par une jeune femme, depuis 2012, laquelle par la foi, est parvenue à mobiliser plus d’un autour d’un idéal d’unité et d’actions, j’ai cité la Révérende servante de Dieu et Bishop Josée Rachidi. L’oratrice a loué sa bravoure et son engagement.  D’après l’oratrice, à la suite de cette révélation, plusieurs actions ont été menées depuis 2012, notamment des prières, sensibilisation, mobilisation et des marches telles que celle du 9 janvier 2016 en faveur du dialogue inclusif, au moment où cette question était encore très tendue dans l’opinion et la classe politique. Ladite marche a abouti devant la clôture du Palais du peuple.

Pour l’oratrice, ce grand rassemblement des femmes contribue d’une manière déterminante à la tenue d’un processus électoral apaisé. Pour ce faire, les objectifs spécifiques sont principalement, montrer le soutien massif des femmes, d’une manière explicite, à la tenue du dialogue inclusif ; exprimer la vision des femmes parties prenantes sur le contenu et les résultats attendus dudit dialogue et renforcer le rôle de la Femme pour la paix et le progrès de la Rd Congo.

Pour la petite histoire, ce grand forum des femmes a planché autour du thème principal : « Femme, comme une aide semblable, débout et déterminée pour la Nation », thème tiré de la Bible dans Genèse 2, 18, quand Dieu créa la femme. Pour le comité d’organisation, ce thème rappelle la nature et la mission de la femme : la femme ne doit pas se sous-estimer, car elle a été crée semblable à l’homme. Elle doit agir, elle a l’obligation d’aider l’homme en toute chose de la vie, car seul, l’homme est limité. « C’est dire aussi que la femme doit veiller à ne pas être toujours la caisse de résonnance de l’homme, sinon il n’y aurait que redondance ; la femme est appelée à apporter son aide c’est-à-dire  sa complémentarité salutaire, caractérisée surtout par les raisons du cœur (Amour, service, unité, honnêteté…) », a indiqué Mme Marie-Ange Lukiana.

A côté de ce thème central, les femmes fortes se sont dotées d’un slogan, qui est un proverbe international datant du 14èmesiècle. Ce slogan est « Ce que Femme veut, Dieu le veut ». Ce proverbe interpelle l’opinion à écouter davantage les femmes et à accorder de l’importance à ce que les femmes veulent d’une manière concertée et déterminée. « Car  Dieu parle et agit puissamment au travers des femmes », dixit Mme Marie-Ange Lukiana.

(Saint Hervé M’Buy)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse