Grâce aux nombreuses irrégularités de la motion: Jefferson Abdallah Pene Mbaka reste en fonction

par -
0 269
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le syndrome de déchoir les Gouverneurs élus dans les nouvelles provinces a échoué en Ituri. Ce, après que certains gouverneurs aient été déchus, pendant que d’autres  ont été réhabilités par la Cour Constitutionnelle pour vice de procédure. Au sujet de Jefferson Abdallah Pene Mbaka, dans l’Ituri, disons que la motion de défiance initiée contre lui par le député provincial Pierre Clever Bedidjo  n’a pas abouti.

Dans son argumentaire avant l’examen de sa motion de défiance à l’Assemblée provinciale, le député provincial Pierre Clever Bedidjo  a accusé le Gouverneur de plusieurs griefs qui se résument en mégestion. Argument fallacieux qui se résume en un acharnement contre Jefferson Abdallah Pene Mbaka qui, à en croire la population interrogée par la Rédaction du Quotidien L’Avenir, se reconnait en ce gouverneur qui, depuis son élection ne cesse de marquer les esprits des Ituriens par des nombreuses réalisations en terme d’ouvrages et infrastructures.

Il faut dire que grâce à la main d’Allah, le Clément et Miséricordieux a été sur ce Gouverneur qui croit fermement en lui car, à 12h13 minutes, par la motion incidentielle de l’honorable George Ufoyuru, le bureau de l’Assemblée provinciale de l’Ituri a rejeté la motion de défiance initiée par Pierre Clever Bedidjo. La cause de ce rejet se résume tout simplement que des nombreuses irrégularités qui risquent d’être attaquées par la Cour Constitutionnelle. Aussi, le traitement tardif de la motion, soit 48 heures après son dépôt en plus de l’usage de faux dans la sixième signature d’un des motionnaires.

Cette pratique est une monnaie courante même à l’Assemblée nationale où certaines motions ont été rejetées par le simple fait qu’elles sont entachées de nombreuses irrégularités, notamment celles de fausses signatures, dans le seul but d’obtenir coûte que coûte la tête non plaisante de telle ou telle autorité.

Suite à ce vise de procédure d’usage en écriture, le motionnaire qui s’est cru malin contre le Chef de l’Exécutif provincial Jefferson Abdallah Pene Mbaka, encours de poursuites judiciaires car, le député provincial qui a prétendument apposé sa signature ne la reconnait pas. D’où le rejet de cette motion dont les conséquences fâcheuses peuvent s’en suivre de manière honteuse contre l’initiateur de la motion.

Après avoir rejeté la motion, le Bureau de l’Assemblée provinciale de l’Ituri a instruit le Gouverneur Jefferson Abdallah Pene Mbaka de poursuivre ses occupations de gestion de la province et l’œuvre de la modernisation de l’Ituri et achever son mandat, car, estime le bureau, la province de l’Ituri n’a pas besoin de la distraction du type motion incidentielle, à la place de produire les édits qui doivent aider l’exécutif à gérer la province.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse