Grâce au REAJEQ

par -
0 708
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Kinshasa : les jeunes de Barumbu dotés d’un cadre d’échange permanent

C’est hier jeudi 18 février 2016 que le Réseau des associations des jeunes des quartiers populaires (REAJEQ) a aidé la jeunesse de la commune de Barumbu à se doter de son cadre d’échange permanent d’informations et d’actualités. Lequel permettra aux jeunes de tous les neuf quartiers que compte Barumbu, de pouvoir discuter sur des problèmes de développement qui sont les leurs, et d’envisager des solutions idoines. Le noyau de représentation est donc composé de sept membres dont trois filles et quatre garçons.

La commune de Barumbu, en plein centre de Kinshasa, est dotée depuis hier jeudi 18 février 2016, d’un cadre d’échange permanent d’informations et d’actualités en faveur des jeunes des neuf (9) quartiers qui composent cette entité. Noyau de représentation, le comité dirigeant a été installé hier. Il est ainsi constitué de sept membres dont trois filles et quatre garçons. Ils sont équipés symboliquement d’un kit de fonctionnement composé des petits postes récepteurs radios et d’autres matériels didactiques.

Cette activité était organisée par le Réseau des associations de jeunes des quartiers populaires (REAJEQ), avec l’appui du programme FADOC (Formation-appui et dynamisation des organisations communautaires à la base) mis en place par le Centre national d’appui au développement et à la participation populaire (CENADEP) pour le renforcement des capacités des acteurs collectifs du changement social. Voilà pourquoi, ce comité des jeunes de Barumbu va travailler en étroite collaboration avec le REAJEQ.

Avant l’installation de ce cadre d’échange, l’équipe du REAJEQ avait-il d’abord procédé par sensibiliser ces jeunes de Masina à promouvoir la culture de l’information et les responsabiliser du développement de leurs quartiers ainsi que du pays tout entier. Sous la facilitation de M. Aimé Bakila, un acteur de la société civile de renom, ces jeunes ont échangé autour des questions brûlantes d’actualité. Dans cet ordre d’idée, les informations politiques (dialogue national, processus électoral en cours, etc.), culturelles, sportives (avec la CHAN 2016 et la visite du Président de la République et inauguration du stade municipal de Barumbu), diplomatiques (visite du premier ministre en Egypte), etc. Les jeunes de Barumbu ont été aussi appelés à identifier les problèmes majeurs qui gangrènent les neuf quartiers de leur commune.

Rappelons qu’en janvier 2015, le REAJEQ avait organisé une journée d’échange en faveur des jeunes de la commune de Barumbu. La rencontre avait tourné autour du processus électoral et, à l’occasion, les jeunes de Barumbu sensibilisés à voter utile.

Des objectifs de REAJEQ

Signalons en outre que cette activité était organisée par le REAJEQ, avec l’appui du programme FADOC (Formation-appui et dynamisation des organisations communautaires à la base), mis en place par le Centre national d’appui au développement et à la participation populaire (CENADEP) pour le renforcement des capacités des acteurs collectifs du changement social.

Le REAJEQ, en croire son coordonnateur Jojo Anzibo, poursuit plusieurs objectifs : promouvoir la participation des jeunes au développement du pays par des actions de promotion de la démocratie, du dialogue social, droits, libertés et obligations des citoyens ; défendre et promouvoir les droits et intérêts des jeunes filles et garçons ; promouvoir l’autonomisation et l’égalité des chances des jeunes filles et garçons à tous les niveaux ; renforcer les capacités des jeunes selon le besoin ; faire le plaidoyer, etc.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse