Grâce au peuple japonais: Les Bâtiments de l’EP Flambeau et l’Institut Ngizulu réhabilités

par -
0 581
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans un communiqué de presse émanent de l’ambassade du Japon en République démocratique du Congo, il nous revient que le samedi 9 juillet 2016, M. Shuji Noguchi, Chargé d’Affaires a.i. de ladite ambassade était à Masina. C’est une commune urbano rurale de la ville province de Kinshasa. Là, il a procédé à la cérémonie d’inauguration du projet de « Réhabilitation des Bâtiments Scolaires de l’Ecole Primaire Flambeau et l’Institut Ngizulu ». Ce projet a été financé dans le cadre du Micro-Projet, suivant la coutume japonaise en Rd Congo.

La cérémonie s’est déroulée en présence, entre autres, de M.  Maker Mwangu Famba, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté, et de M. Maurice Tshikuya Kayembe, Administrateur Directeur Général de l’Institut National de Préparation Professionnelle, INPP.

Faisant remarquer le fait que ce projet a vu le jour à peine quatre mois après la signature, le 1er  mars dernier, M. Noguchi a félicité l’efficacité de l’Association « Ensemble Luttons Contre le Sida », que dirige Mme Odiane Lokako, et tous ses collaborateurs qui l’ont réalisé.

Cette école, datant de plus de 40 ans, a toujours donné les services éducatifs aux communautés locales. Même s’il existe d’autres écoles primaires et secondaires privées, la plupart des populations locales ne pouvant pas payer leurs frais scolaires s’appuyaient sur cette École. Cependant, suite au vieillissement des bâtiments, et au manque des équipements, l’École n’avait pas une capacité suffisante pour accueillir tous les élèves souhaitant bénéficier de son service éducatif.

À cet égard, M. Noguchi s’est dit heureux d’avoir pu contribuer à la pérennisation de cette école traditionnelle, et a souhaité sincèrement que cette école, aujourd’hui rénovée, continue à fonctionner comme le pilier éducatif de la communauté, sous une gestion appropriée.

Reprenant son allocution à l’occasion de la cérémonie de la signature du contrat de don en mars dernier, M. Noguchi a souligné que « le développement d’une nation dépend essentiellement de l’accent qu’elle met sur le secteur de l’éducation ». Il a rappelé que le rôle prépondérant de l’éducation a justement permis au Japon de rattraper la civilisation occidentale depuis son ouverture vers le monde occidental au 18ème  siècle, et puis de se développer après la Seconde Guerre Mondiale. C’est la raison, a-t-il poursuivi, pour laquelle « l’Ambassade a soutenu la réhabilitation de l’École Primaire Flambeau et l’Institut Ngizulu, et continuera à soutenir d’autres projets dans le domaine de l’éducation ».

Le Chargé d’affaire a enfin exprimé son souhait sincère que cette École soit maintenue de manière durable par toutes les parties prenantes, et qu’elle bénéficie aux enfants congolais qui porteront l’avenir du pays sur leurs épaules. Aux uns et aux autres donc de se mettre au travail pour plus de bonheur de l’enfant congolais.

 

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse