Grâce à l’empire du Japon, Kinshasa : un Centre de formation professionnelle et de l’eau potable à Kimbanseke

par -
0 692
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le lundi 21 décembre dernier, M. Shigeru Ushio, Ambassadeur du Japon en Rd Congo, a assisté à Kinshasa, à deux cérémonies d’inauguration dans le cadre de l’Aide Non-Remboursable des Petits Projets Locaux (APL), dans la commune de Kimbanseke .

Un centre de formation professionnelle

Le premier projet porte sur la construction d’un centre de formation professionnelle à Kimbanseke, mis en place par l’ONG locale ‘’Union nationale des femmes (UNAF)’’. Signé le 23 mars 2015 pour le montant de 99.795 USD, ce projet a pour objectif de construire un centre de formation pour la Coupe et couture, l’esthétique, et l’alphabétisation, et de fournir des équipements nécessaires. La cérémonie d’inauguration a vu la présence entre autres de M. Jean Nengbaga, ministre de l’Enseignement technique et professionnel; de Mme Lucie Kipele, ministre de la Femme, Famille et Enfant; de la Présidente a.i. du Conseil d’Administration de l’UNAF, ainsi que des membres du Parlement.

Dans son allocution, M. Ushio a souligné que la promotion des femmes était un des piliers de la politique de M. Shinzo Abe, Premier ministre du Japon. Il a également rappelé que la mise en valeur des femmes était d’autant plus pertinente dans ce pays, que les femmes jouent un rôle capital dans la consolidation de la paix, en faisant allusion au soutien du Japon pour le processus de DDR à travers le financement au PNUD.

Des forages d’eau

Peu après, M. Ushio a assisté à une autre cérémonie : celle de remise de dix forages, projet réalisé par le Centre d’actions pour le Développement des communautés défavorisées (CADECOD) que l’Ambassade a soutenu par le biais d’un financement de 81 630 USD, toujours dans cette commune urbano rurale.

L’ambassadeur fait couler de l’eau de forage à Kimbanseke

Ushio a saisi cette occasion pour souligner que, tout en mettant en œuvres de grandes infrastructures telles que le Pont Maréchal ou le Boulevard Congo-Japon (Ex Poids Lourds), le Japon continuera à répondre aux besoins des populations communautaires locales. Il a également rappelé que l’Ambassade avait déjà signé un autre projet de construction de forages dans la commune de la N’Sele en octobre dernier, et qu’un projet d’installation d’un système d’épuration d’eau, fabriquée par une entreprise japonaise, était également en cours dans la commune de Mont-Ngafula.

(Emmanuel Badibanga)

 

 

 

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse