Grâce à l’appui technique de la CPI: Les enquêteurs de la CNDH en séminaire à Kinshasa

par -
0 416
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Grâce à l’appui technique de la Cour pénale internationale, CPI, la Commission nationale des droits de l’homme, CNDH organise le premier séminaire de formation de ses enquêteurs. Lancées officiellement hier à Kinshasa, par le vice-ministre de la Justice, M. Basile Olongo, agissant au nom du Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité, ces assises se clôtureront ce vendredi.

La salle des conférences internationales du Ministère des Affaires étrangères a servi de cadre à la cérémonie de lancement de ce séminaire. Ont rehaussé de leur présence cette manifestation : des autorités politico-administratives de la République intervenant dans le secteur ; des représentations des ambassades et missions diplomatiques accréditées en Rdc et des agences du système des Nations Unies ; des partenaires techniques et financiers du secteur des droits de l’homme en Rdc, ainsi que les organisations de la Société civile congolaise, etc.

Cette cérémonie était émaillée de différents discours. En premier lieu, l’assistance a suivi le mot de circonstance du président de la CNDH, M. Mwamba Mushikonke. Il a d’abord remercié le Gouvernement et les partenaires de leur accompagnement à la CNDH, et rappelé la mission de cette institution d’appui à la démocratie. « Le partenariat entre le CNDH et la CPI va reposer sur le principe de complémentarité », a-t-il indiqué.

Puis, il a souligné que par cette formation des membres, cadres et agents de la CNDH sur les techniques d’enquête, un accent particulier est mis sur les notions d’éthique et déontologie professionnelle à inculquer aux enquêteurs qui seront formés au cours du séminaire. « Après cette formation, la CNDH formule le vœu d’élaborer un code de conduite, éthique et professionnelle de l’enquêteur avec l’accompagnement de la Cour pénale internationale, CPI. Lequel servira de modèle au pays et en Afrique », a indiqué M. Mushikonke. A son tour, le 1er avocat général de la République, qui a aussi prononcé un mot au nom du Procureur général de la République. S’en est suivi le mot du directeur de la Division des enquêtes du Bureau du procureur de la CPI, M. Michel De Smedt.  « La Rdc est un modèle de coopération qu’il faut citer pour la CPI », s’est-il félicité.

Avant d’ouvrir les travaux, le vice-ministre de la Justice Basile Olongo a émis le vœu que la CNDH soit réellement une institution d’appui  à la démocratie et non pas une caisse de résonance ou de bras de fer, sous l’arène des puissances internationales. « La CNDH doit contribuer à améliorer la gouvernance en Rdc », a-t-il encouragé.

Quant aux différents thèmes du séminaire 

Les travaux proprement dits de ce séminaire se poursuivent à l’Institut français de la Gombe. Pendant ces cinq jours, en à croire le président de la BCNDH, les formateurs des représentants de la CPI, du Parquet général de la République, du BCNUDH ainsi que de l’Auditorat militaire de la RDC partageront leurs expériences avec les enquêteurs de la CNDH sur les techniques et exigences en matière d’investigations. Différents thèmes y seront développés.

Ils porteront entre autres, sur « l’état de la répression des crimes internationaux en Rdc » ; « la collaboration de la CNDH et les juridictions nationales et internationales : quelles perspectives ? » ; « la conduite professionnelle des enquêteurs de la CNDH : vers un code de conduite, éthique et professionnelle ? » ; « l’expérience de la CPI en matière de sensibilisation et d’information » ; « les techniques d’enquêtes par les juridictions – techniques d’enquêtes et d’analyse de la CPI » ; « techniques d’enquêtes : perspectives du BCNUDH et des représentants légaux des victimes » ; etc.

Signalons qu’en plus du soutien de la CPI, ces travaux bénéficient de l’appui matériel, financier et technique de plusieurs partenaires. Entre autres, l’Ambassade de France, l’Institut français, le Bureau conjoint des Nations Unies pour les droits de l’homme (CNDH), l’organisation Freedom House ; l’Association des barreaux américains…

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse