Grâce à l’appui de la MONUSCO

par -
0 731
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

UNIKIN : « Les annales 2013 de la Faculté de Droit » portées sur fonts baptismaux

C’est le mercredi 27 mai dernier qu’a eu lieu la double cérémonie de présentation et du baptême des « Annales 2013 de la Faculté de Droit » de l’Université de Kinshasa. Lesquelles ont été remises officiellement en 2013 par la MONUSCO, dont 500 exemplaires pour l’édition 2011 – 2012 ainsi qu’un autre lot de 600 exemplaires pour l’édition 2012 – 2013. Mme le doyen de la Faculté a donc remercié la mission onusienne pour la publication de ces annales « qui relèvent de la tradition universitaire ». Egalement le recteur de l’UNIKIN, a salué la bienveillance et la sollicitude de la MONUSCO qui a joué un rôle remarqué.

En partenariat avec la MONUSCO, le recteur de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), le professeur Jean-Berchmans Labana Lasay’Abar, a organisé le mercredi 27 mai dernier dans la salle de promotions de l’UNIKIN, la cérémonie de présentation et du baptême des annales 2013 de la Faculté de Droit de cette première institution universitaire de la République. Les annales destinées à une parution régulière par année, a fait savoir le doyen de la Faculté de Droit de l’UNIKIN, professeur Marie-Thérèse Kenge Ngomba Tshilombayi, concourent à trois objectifs majeurs.

Notamment, la publication des résultats de recherches, des conférences organisées à la Faculté ; la mise à disposition au profit des membres du corps scientifique et des docteurs d’un instrument pour diffuser les résultats de leurs recherches ; ainsi que la publication des études sur les questions d’actualité juridique et des analyses de la jurisprudence.

Et, ces annales 2013 de la Faculté de Droit de l’UNIKIN telles que présentées et baptisées, réalisent tous ces objectifs, a affirmé Marie-Thérèse Kenge. « Certains parmi les centaines de professeurs, chefs des travaux et assistants répartis au sein de cinq départements et centres de recherche de la Faculté de Droit y ont abordé des thématiques variées », a-t-elle indiqué.

Dans son mot de circonstance, le doyen de la Faculté de Droit de l’UNIKIN a vivement remercié la MONUSCO « pour son appui constant et important à l’éclosion de la recherche au sein de la Faculté de Droit. » Elle a indiqué qu’en 2013, cette mission onusienne avait remis officiellement un lot de 500 exemplaires des annales 2011 – 2012 à la Faculté de Droit de l’UNIKIN. La MONUSCO a encore réitéré cet engagement, affirme-t-elle, par la remise d’un lot de 600 exemplaires des annales, édition 2012 – 2013.

« La publication des annales relève de la tradition universitaire. La parution de l’édition 2012 – 2013 de ces annales traduit ainsi l’attachement de la Faculté de Droit à l’une des mission de l’université qu’est la recherche », a déclaré le professeur Marie-Thérèse Kenge,.

La MONUSCO a joué un rôle remarqué

Dans son mot de bienvenue, le recteur de l’UNIKIN, le professeur Labana a souligné que pour lui, porter une publication aussi importante sur les fonts baptismaux, procure une joie aussi intense que l’allégresse que ressent le moissonneur qui a semé et entretenu le champ, et qui jubile quand vient l’heure de la récolte. « La récolte d’aujourd’hui est le fruit de la recherche scientifique. Celle-ci, on le sait, est une des missions fondamentales assignées à l’université et pour laquelle la Nation a le droit de demander des comptes à son élite », a-t-il dit.

Et d’ajouter que « la recherche scientifique et la publication des résultats ont besoin d’une synergie positive constituée de l’effort endogène de l’Université, de l’appui institutionnel des décideurs et du partenariat extérieur. Les annales 2013 de la Faculté de Droit de l’UNIKIN sont un résultat de cette synergie dans laquelle la MONUSCO a joué un rôle remarqué. Nous remercions de tout cœur celle-ci (la MONUSCO donc) pour sa bienveillance et sa sollicitude qui se sont déjà avérées agissantes sur le site universitaire, notamment dans le domaine des sanitaires ».

Recourir aux compétences de la Faculté de Droit de l’UNIKIN

Marie-Thérèse Kenge a expliqué que la recherche est l’aliment principal dont se nourrit toute université pour surmonter les vicissitudes sociétales. Laquelle permet aussi bien aux scientifiques (professeurs, chercheurs, étudiants) qu’au commun des mortels d’accéder à diverses connaissances et de mieux interpréter, au jour le jour, l’évolution de la société.

Voila pourquoi, à toutes fins utiles, elle a fait part aux participants à cette cérémonie scientifique, des attentes de la Faculté de Droit de l’UNIKIN dans le domaine de la recherche. Et cela, en quatre points. Au premier, elle leur a recommandé de recourir aux compétences et qualifications de la Faculté de Droit, qui est une pépinière en matière juridique et judiciaire, pour commander des études et recruter des experts locaux aux mêmes conditions que les experts internationaux.

Elle leur a également demandé de tenter l’expérience de soutenir les publications, « qui est un grand investissement ». Elle a aussi sollicité d’autres financements auprès des partenaires publics et privés, nationaux et internationaux, pour diverses activités scientifiques. Elle a enfin demandé le financement des publications de la jurisprudence sur des questions particulières.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse