Grâce à l’ambassade du Japon

par -
0 540
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le projet « Réponse Multisectorielle pour Assister les Enfants et les Femmes en Rd Congo » lancé à Bukavu

Ambassadeur du Japon en République démocratique du Congo, M. Shigeru Ushio a participé, ce mardi 23 juin 2015 à Bukavu, à la cérémonie de lancement du projet de l’ONU Femmes dénommé « Réponse Multisectorielle pour Assister les Enfants et les Femmes en République Démocratique du Congo ». C’était en présence du Docteur Mwanza Nangunia, ministre provincial de la Santé, du Genre, de la Famille et des Affaires Humanitaires du Sud-Kivu.

Mais l’implication du Japon était prévisible. En effet, lors de son discours au Conseil de Sécurité des Nations-Unies en septembre 2013, le Premier ministre du pays du soleil levant Shinzo Abe avait annoncé son intention de développer et d’utiliser le potentiel des femmes comme un élément important pour la croissance du Japon, également favorable au monde entier. Dans ce même discours, il avait aussi promis de renforcer la coopération avec la communauté internationale et d’apporter une assistance aux pays en développement pour réaliser « une société où brillent les femmes ».

L’on notera d’ores et déjà que le Japon n’a cessé de lancer différentes initiatives pour promouvoir la participation des femmes dans la société. Le Japon a financé plusieurs projets pour les enfants et les femmes pour l’année 2015. Ce, par le biais des Nations -Unies en RDC, notamment à travers l’UNICEF, le FNUAP et l’ONU Femmes.

Aux grands projets, de gros moyens

Ce projet dénommé Réponse Multisectorielle pour Assister les Enfants et les Femmes en RDC” de l’ONU Femmes a pour objectif l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et des filles, la promotion de l’autonomisation des femmes et l’égalité entre les hommes et les femmes en tant que partenaires et bénéficiaires du développement des droits de l’homme, de l’action humanitaire, de la paix et de la sécurité. Ce qui n’est pas une mince affaire, connaissant les réalités que vivent ces personnes vulnérables dans la partie Est du Pays.

Pour rendre opérationnel le plan de travail de l’ONU Femmes en 2015, le Japon a financé 1.55 millions de dollars américains pour son exécution. Ce projet couvrira cinq provinces, notamment le Kasaï-Oriental, le Katanga, la Province Orientale, ainsi que le Nord-Kivu et le Sud-Kivu. Ce projet comprend deux volets essentiels. Le premier volet consiste à l’appui de la coordination pour la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre les violences sexuelles et les violences basées sur le genre. Et le deuxième volet consiste à la réduction de la vulnérabilité des femmes et des filles dans les communautés locales et dans les camps de déplacés.

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse