Grâce à la Primature, à Citi Bank et à l’UNPC

par -
0 601
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Des journalistes économiques et financiers  renforcent leurs capacités

Au terme d’une séance de renforcement des capacités, des journalistes économiques et financiers de Kinshasa, Katanga et Nord-Kivu sont désormais en même non seulement de mieux comprendre certaines notions ayant trait à ce domaine, mais aussi de les rendre le plus fidèlement possible, afin de favoriser la compréhension des lecteurs (auditeurs ou téléspectateurs). Sinon, aux yeux des investisseurs, les médias sont les vecteurs par excellence des informations, et aussi  miroir de l’économie congolaise. Dans ce contexte, une information mal rendue peut désorienter l’opinion et ensuite peut devenir une source de conflit.

Lundi 29 mars 2016 dans un hôtel de la place, Citi Bank, en partenariat avec la Primature et l’Union nationale de la presse congolaise (UNPC), a convié une trentaine des journalistes économiques et financiers de Kinshasa, du Katanga et du Nord-Kivu à une séance de renforcement des capacités, comme elle l’a déjà fait au Nigéria et au Cameroun. Car de l’avis de Mme Viviane Bakayoko, Directeur général de Citi Bank, aux yeux des investisseurs, les médias sont les vecteurs par excellence des informations. « Ils sont un canal clé, un miroir de l’économie congolaise », explique-t-elle dans son mot d’ouverture. Dans ce contexte, une information mal rendue peut facilement désorienter l’opinion ou devenir une source de conflit dans la société.

Appelé à exposer sur «le paysage économique de la Rd Congo en 2016 et les prévissions à moyen terme », Modeste Bahati Lukwebo, Ministre de l’Economie nationale a donné les principales missions de son ministère, avant de souligner que le bilan socio-économique pour 2015 indique une performance économique qui a permis de préserver le rythme décroissant de l’indice de développement et d’améliorer les conditions de vie de la population.

Pour lui, la situation de la Rd Congo est si particulière qu’elle ne permet pas la transposition des modèles extérieurs. Raison pour laquelle le Gouvernement a décidé de recourir aux Zones économiques spécialisées, aux parcs agro-industriels, au label Made in Drc, … En plus de ceci, il a évoqué deux volets qui, s’ils sont appliqués, vont conduire vers les normes communes. Le premier volet est consacré aux 28 mesures urgentes pour faire face à la  situation internationale : chute des réserves, contraction des réserves internationales de change, etc. Le deuxième consiste en un plan stratégique de développement de la Rd Congo. Il comporte trois phases importantes (la réforme de la croissance, l’accélération de la croissance, etc.).

La Rdc, une petite économie !

« Interprétation et compréhension des rapports », c’est le thème qui a été abordé par M. Willy Mulamba, Directeur des marchés et de la trésorerie de Citi Bank Rdc. Avant d’entrer dans le vif du sujet, il s’est posé la question de savoir, comment est-ce que les pays déterminent leurs programmes économiques ? Il répondra par dire qu’à travers l’analyse des indicateurs économiques, les comptes-rendus partagés avec la presse. En plus, parmi les indicateurs clé il y a certains qui sont procycliques, anticycliques et acycliques. Comme indicateurs économiques clés, on peut citer le PIB, le taux d’intérêt, le taux de change, l’inflation (IPC), les réserves de change, la balance commerciale et l’offre de monnaie (M2).

A la question de savoir, quel est le taux d’intérêt qu’applique la Citi Bank en Rd Congo ? L’interlocuteur a souligné que même si le taux d’intérêt de la Banque centrale du Congo est de 2%, la Citi Bank tient compte du contexte du client avant de lui octroyer un crédit. C’est ici qu’il a précisé que la clientèle de la Citi Bank en Rdc est institutionnelle, avant de répondre qu’elle tient compte des coûts et risques divers, sans oublier le fait que le taux d’intérêt de la BCC est en Francs congolais, pendant que les crédits s’octroient généralement en dollars Us.

Vincent Ngonga, Directeur de cabinet adjoint du Premier ministre, est celui qui a reçu beaucoup de questions, à cause de son exposé qui avait trait à « L’état de développement de la Rdc de 2010 à 2015, ainsi que les perspectives ». Il a évoqué une petite économique ouverte, qui est celle où certains indicateurs sont considérés comme des données. Evoquant la question de la croissance, il a cité les classiques qui pensent que celle-ci redistribue ceux qui participent à la croissance. Selon lui, pour avoir les effets de la croissance sur toute la population, il faut du temps, surtout qu’il n’est pas possible de redistribuer les fruits de la croissance dès qu’elle a commencé. Il a terminé par proposer une série des mesures, parce que 2016 demeure une année difficile suite à la chute des cours des matières premières et aux conséquences de l’année électorale.

« Le rôle  de la Banque centrale du Congo (BCC) dans l’économie nationale » a été la thématique abordée par Jean-Louis Kayembe wa Kayembe, Directeur général en charge de la Politique monétaire et Opérations bancaires à la BCC. Pour s’approcher des journalistes, il les a expliqué les fondamentaux pour une meilleure compréhension des missions de la banque. Il a parlé des circuits économiques qui sont les ménages (consommation), les entreprises, l’Etat (offrir des services non marchands à travers la redistribution des richesses), les institutions financières (elles sont les intermédiaires entre les ménages et les entreprises) et l’extérieur.  Il a terminé par donner quelques défis, notamment la dollarisation de l’économie, l’inclusion financière et l’accroissement du taux de bancarisation, le degré d’ouverture de l’économie,…

Pour terminer cette journée, Gérôme Kamwanga, Conseiller principal du Premier ministre chargé des Affaires économiques a planché sur « Les incubateurs d’entreprises en Rdc pour créer une classe sociale », pendant que M. Kasonga Tshilunde, président de l’UNPC a exposé sur « Le journalisme Economique et Financier au Congo ». A ce niveau, il a émis le vœu de voir se constituer un réseau des journalistes économiques et financiers en RDC.

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse