Gouvernement Tshibala: Dix membres se distinguent

par -
0 326
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le processus électoral en cours vient d’atteindre sa vitesse de croisière avec la convocation des électeurs par la CENI et l’ouverture des Bureaux de Réception et de Traitement des Candidatures auprès desquels les partis, plateformes et regroupements politiques déposent déjà les dossiers des candidats députés provinciaux. Les élections attendues au 23 décembre de cette année sont désormais une certitude à moins de vouloir être pire aveugle que le non voyant. Pendant que les acteurs politiques se disent prêts à affronter l’épreuve de différents scrutins qui pointent à l’horizon, Echos d’Opinion qui s’est assignée la mission d’évaluation de leurs cotes de popularité sur base du baromètre populaire, est allé, une fois encore tâter les pouls du peuple congolais en vue d’en savoir un peu plus sur l’opinion qu’il se fait de la gestion de ceux de siens qui ont été appelés à assumer certaines charges au Gouvernement. Une opinion qui, certainement, aura une incidence déterminante dans le choix qu’il aura à faire au cours des scrutins en perspective.

Selon le classement qui a été fait,  Michel Bongongo (87,7%) est crédité d’avoir  réalisé, en très peu de temps, des changements positifs et très significatifs ayant repoussé de plus en plus loin la misère qui caractérisait durant plusieurs décennies la Fonction Publique. Ils ont permis l’amélioration de la situation sociale du fonctionnaire, de conditions de travail et redonnent toute sa noblesse à la carrière du fonctionnaire de l’Etat. Les différentes réformes et initiatives entreprises au ministère de la Fonction Publique font de celui-ci l’un des fleurons de la renaissance de la RDC. Lumeya Dhu Maleghi (78%), suit tout juste après. Ses compatriotes voient d’un bon œil toutes les réformes qu’il a entreprises dans le secteur foncier de la RDC en vue de faire baisser le nombre des conflits et de mettre fin l’anarchie qui y régnait. Léonard Shé Okitundu (76,5%), opinion a salué le rétablissement du prestige de la diplomatie Rd congolaise le respect des principes d’égalité, de la réciprocité et de la non-ingérence qui régissent les relations entre Etats souverains. La Défense de la souveraineté de la RDC, de sa dignité, de ses intérêts et de l’honneur du peuple congolais, etc. Henry Mova Sakanyi (72,6%) a séduit les Congolais par l’efficacité avec laquelle il a su ramener la paix dans les provinces nouvellement créées de l’Ituri et du Tanganyika où les conflits interethniques faisaient rage. La décrispation du climat politique suite à la mesure permettant à tous les partis politiques de prendre part aux prochaines élections générales.

Un pas de géant d’Oly Ilunga

Pour Oly Ilunga (68,5%), les Congolais ont bien apprécié la rapidité et l’efficacité avec lesquelles la riposte contre la fièvre hémorragique Ebola a été organisée par le Gouvernement en partenariat avec l’OMS, les organismes et partenaires internationaux dans les régions de Bikoro et de Mbandaka au nord-ouest de la RDC. Le souci d’assurer une couverture sanitaire universelle avec le concours du secteur privé partenaire de l’Etat régulateur en vue d’impacter l’économie nationale, a été aussi considéré comme un élément important dans l’amélioration de l’accès aux soins de santé appropriés en RDC. Au sujet de Stève Mbikayi (65%), l’opinion continue à lui être favorable pour la manière dont il a eu à gérer la grève du corps professoral et autres revendications des étudiants entre autres le taux de change dans le paiement des frais académiques et la hausse des prix dans le transport en commun dans la ville de Kinshasa, lancement de la bourse de Solidarité nationale de l’ESU (BSN-ESU) dont les deux cycles seront gratuits pour les bénéficiaires, soit les diplômés d’Etat des familles modestes et les filles qui accepteront de s’inscrire dans les filières devenues orphelines dans le secteur de l’ESU, notamment les mathématiques, la chimie, la physique, le latin, etc. Ingele Ifoto (62,6%) marque à travers  l’inauguration du barrage Zongo 2 par le Chef de l’Etat, l’augmentation de la capacité du barrage Mwadingusha de 11 à 32 Mégawatts et la construction des deux lignes de transport du courant électrique haute tension entre Zongo Kinshasa et Kakobola, Gungu, Kikwit, Idiofa, l’organisation à Kinshasa de la troisième Conférence internationale sur l’électricité avec le concours de la FEC, la tenue du forum sur l’amélioration du secteur de l’électricité sont des efforts concrets visant l’améliorer la production et la desserte en électricité en RDC.  Concernant Lambert Mende (58,6%), Echos d’Opinion retient la modernisation de l’outil, qui a très sensiblement amélioré la qualité du signal de la RTNC captée partout dans le monde, son extension dans les provinces nouvellement créées, l’amélioration des conditions de travail et de la situation sociale des agents œuvrant dans les médias publics.

Alexis Thambwe Mwamba (55%) a impressionné par ses efforts dans la décrispation du climat politique par la libération de certains prisonniers politiques, la dernière déclaration à l’occasion de la libération de Jean-Pierre Bemba, la réforme de la Justice congolaise en vue de la rendre accessible et équitable à tous, la réhabilitation des prisons en vue de rendre les milieux carcéraux conformes aux normes exigées pour le respect de la dignité humaine. Terminons par José Makila qui s’est distingué par  la construction du port en eau profonde de Banana, de la nouvelle aérogare à l’aéroport de Ndjili et le port sec de Kasumbalesa et son refus d’apposer la signature de la Rdc au bas du document contenant les résolutions de la Conférence de Fonds bleus de Brazzaville, qui n’a pas pris en compte les intérêts de la RDC.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse