Gouvernement de large union nationale: L’honorable Eric Katolo en embuscade

par -
0 449
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le dialogue politique national et inclusif tel que convoqué et voulu par le Président de la République pour résoudre l’épineuse question de l’organisation des élections apaisées et transparentes, vient de clôturer ses travaux à la grande satisfaction de l’opinion tant nationale qu’internationale. Cette clôture a été précédée de la signature de l’accord qui devra désormais engager les parties prenantes. Mais à scruter de très près cet accord, il s’avère que le poste du prochain Premier ministre a été confié à l’opposition politique pro-dialogue. Comme pour dire que la balle revient maintenant à cette famille politique de se choisir un candidat, dont la seule mission sera de mobiliser les fonds afin d’organiser les élections attendues de tout le monde. La balle revient également à l’actuel Chef de l’Etat, d’autant plus qu’il ne devra pas nommer n’importe qui Premier ministre, mais une personne conflictogène, qui empêchera le pays de réaliser ce noble objectif.

Mais pour plusieurs observateurs de la scène politique congolaise, il est inévitable que le choix sera fait sur Vital Kamerhe, celui-là même qui était il y a peu co-modérateur de l’opposition politique, aux côtés de son collègue de la Majorité Présidentielle. Un choix justifié par rapport à l’expérience du concerné et à sa capacité de concilier les différentes tendances. Toutes ces raisons réunies font de lui un candidat idéal.

Tout juste après sa nomination, il doit se choisir des gens avec lesquels il compte travailler avec. C’est ici qu’une certaine opinion estime que l’honorable Eric Katolo Kabongo, cadre de l’UNC et élu de Luilu ne manquera pas de figurer dans ce Gouvernement de large union nationale. Sinon, des nouvelles en notre possession renseignent que cet homme populaire du Kasaï-Oriental et de Lomami, ayant été absent au dialogue national, a provoqué des remous au sein de sa base et même à Kinshasa, surtout qu’il est le seul élu de l’U.N.C. dans la province du Kasaï-Oriental, alors que ce dernier avait battu campagne pour son Président national Vital-Kamerhe à l’élection présidentielle de 2011. Et ce, dans une province totalement conquise par l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (l’UDPS), pourtant province de son initiateur.

En effet, cet ancien journaliste à la RTNC/Mbuji-Mayi, Chef de Division à la brigade judiciaire du Kasaï-Oriental, Président de la mutualité des originaires de Mwene-Ditu (Muodi) membre de la notabilité du Kasaï-Oriental, candidat a l’élection du gouverneur du Kasaï-Oriental en 1997 à l’entrée de l’AFDL à Mbuji-Mayi, Avocat à la Cour, l’Honorable Eric Katolo Kabongo est plein d’ambitions.

A ce jour, s’il arrivait que Vital Kamerhe, président de son parti soit désigné Premier ministre, ce qui implique déjà que l’Honorable Eric Katolo Kabongo sera au prochain gouvernement de la Rdc. Et ce serait crucial car sa base à Luilu a un regard rivé sur l’U.N.C pour voir si elle sera recomposée. La balle est dans le camp de l’UNC.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse