Goma : Le général Awachango présente douze présumés criminels à la population

par -
0 1211
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ils  sont  pour  la  plupart  accusés de  meurtres, vols  et  banditisme  contre  les populations civiles dans  la  ville de  Goma, capitale du Nord-Kivu. Parmi eux, deux femmes reprochées de complicité d’avec les malfrats.

Les éléments la Police nationale congolaise du Nord-Kivu ont arrêté la semaine dernière, douze  personnes accusées  de  meurtres, vols  et  banditisme  contre  les populations civiles dans  la  ville de  Goma, capitale du Nord-Kivu. Ces malfrats ont été présentés lundi dernier au cours d’une parade générale animée dans l’enceinte du terrain scout dans la commune de Karisimbi par le commissaire divisionnaire adjoint de la Police nationale congolaise (PNC) au Nord-Kivu, le général Vital Awachango Umiya.

Outre ces  douze bandits, deux autres, dont une  femme, avaient échappé à la mort au cours des échanges de tirs avec les éléments de la Police au moment de leur forfait.

Avec eux, quatre armes à feu Ak47, des appareils électroménagers, panneaux solaires et une jeep Suzuki volée dans un domicile au quartier Kyeshero dans la commune de Goma. Sur place, le commissaire divisionnaire adjoint a remis le véhicule à son propriétaire. Celui-ci, saisi d’émotion, a vivement salué la vaillance de la Police.

Face à une marée humaine composée essentiellement de la population civile du quartier Kasika qui était venue assister à cet événement, le patron de la Police du Nord-Kivu a justifié ce joli coup de filet qui a réussi grâce à la collaboration existant entre la population civile et la Police nationale congolaise. Laquelle a été mise en place pour combattre l’insécurité dans la ville de Goma ainsi que dans la province du Nord-Kivu. « Il est temps que  les efforts des uns et des autres concourent à l’éradication de l’insécurité  à  Goma », a déclaré le général Awachango.

S’agissant d’une certaine justice populaire en gestation au chef-lieu de la province du Nord-Kivu contre certaines brebis égarées parmi les forces de défense et de sécurité, le général Vital Awachango Umiya s’est prononcé contre ce phénomène qui est une infraction, a-t-il indiqué, de la part de la population civile désormais, appelée à laisser la justice de jouer son rôle.

Au cours de cette même parade qui s’est tenue dans cette commune peuplée de la ville de Goma pour la toute première fois, une bonne cargaison de boissons fortement alcoolisées et du chanvre saisis d’entre les mains des operateurs  économiques par le service de sécurité  a été comparée au feu.

Ces personnes aux arrêts attendent être déférées devant les instances judicaires pour répondre de leurs accusations.

(Pascal Mulegwa/Cp)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse