Géré par Proddes et Cenadep: Le Festival des solidarités renvoyé en juin 2017

par -
0 535
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Suite à certaines difficultés d’ordre technique et organisationnel, la tenue du  Festival des solidarités vient d’être renvoyée au mois de juin 2017. Cet espace d’expression musicale et culturelle est géré par le  Réseau  de Promotion  Démocratie  Droit  économique  et social (Proddes), en  collaboration avec le Centre national d’appui au Développement et à la participation populaire (Cenadep).

L’objectif est de mobiliser la population par l’entremise des artistes par rapport  aux problèmes  de l’heure, a  souligné  Camille   Milabio, directeur du Festival des Solidarités.

«Il constitue   un espace qui donne la parole aux artistes en herbe, ceux  qui  n’ont  jamais eu la chance d’évoluer sur un  podium  au micro  devant un  public. Le Festival des  Solidarités  donne  cette chance  pour  s’exprimer, en vue de se tailler des horizons. 

Les organisateurs  préfèrent pour l’heure, se concentrer sur la 4ème édition du Forum social congolais  fixée  au mois de juin de l’année en cours.  D’ailleurs, une soirée musicale de démonstration,  spectacle  monté  par  Bavon Diana  Landa, un enseignant  de l’Institut  national  des Arts  (INA) et  metteur en scène  de renom,  a  été offerte à une délégation de parlementaires belges. C’était à l’espace « Kabinda Center » de Rachelle  Hamuli, retenu  comme un des  sites  du Festival des Solidarités. Cela s’inscrivait dans le cadre des préparatifs de la 4ème édition du Forum  social  congolais, prévu à Kinshasa et dans d’autres  sites  au mois de juin 2016.  Au menu, il y a eu trois prestations : en premier, une pièce de théâtre présentée par un collectif d’artistes  de la Compagnie  Théâtre  national (CTN),  Compagnie « Bisso »  Itinérants  et l’Institut  national  des Arts  (INA). Le collectif a présenté un extrait de 20 minutes. En deuxième  lieu : un ballet avec la Compagnie   « Les  Itinérants ». La troisième prestation a été celle de l’artiste musicien   Erick  Nguba, spécialisé en musique de recherche négro africaine. Il a interprété avec brio quelques morceaux  d’anciens succès congolais.

Conçu depuis  2006  , c’est la première fois que l’espace  Kabinda  Center , coordonnée  par  Rachelle  Hamuli  , soit retenu parmi les sites  du Festival.   

« Le Festival constitue une autre forme d’expression, car nous  avons l’habitude  de nous exprimer en tant que  ONG . Cela,  dans la continuité  du mouvement pour la transformation des sociétés en entités inter mondialistes …. », a déclaré  M.  Danny  Singoma  , le directeur général du Cenadep.

Après lui, M. Stéphane, un membre de la délégation belge, a tenu à remercier les organisateurs  pour cette belle soirée qui était  un moment convivial  de chants et de danses.  Il a  salué le travail remarquable en termes d’accueil, de cohésion  et d’intégration effectué par Danny et toute son équipe. Pour lui  et toute  la délégation, cela  constitue une  meilleure façon de connaitre découvrir davantage la République  Démocratique du Congo.

Le projet du  « Festival des Solidarités »  regroupe à ce jour,  225  groupes artistiques et corporations culturelles…     .

(Franck  Ambangito)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse