Gagnant de « Best of the best» Papy Kero porté disparu des scènes

par -
0 807
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Plus de cinq mois sont passés depuis la fin de la dernière, scène de la grande réalité. Le lauréat Useni Kapita Papy Kero, sorti après la soirée du 2 août 2015, a disparu des scènes artistiques. A ce jour, l’on ne retient de lui que le grand concert organisé à Bukavu, lors de son retour triomphal.

Et pourtant, la tradition exige qu’un vainqueur ou une personne nouvellement nominée soit évaluée après 100 jours. Mais le 13 novembre 2015 est passé, sans que ce jeune musicien natif de Bukavu, au Sud-Kivu n’ait sorti ne fusse qu’un single ni réalisé de featuring.

Or, le jour même au Théâtre de verdure à l’Institut des Musées nationaux du Congo, le comité organisateur de ce challenge avait remis à Useni Kapita, un chèque équivalent à la somme de 100.000 dollars américains, une production discographique doublée de la réalisation des clips et la promotion de l’album. Il bénéficierait des mêmes avantages que le précédent vainqueur de Vodacom, BOB José Hendrix Ndelo. Pour son cas, il chanterait en featuring avec la star rd-congolaise de renommée internationale, Mohombi.

Point n’est besoin de rappeler que le patron de La Clique Music est très dynamique. De son côté, il serait impossible qu’il bloque la roue. Toutes les personnes contactées à ce sujet par eventsrdc.com, s’abstiennent de répondre. Même ses proches restent aphones, pour laisser comprendre qu’ils ne maitrisent rien.

Il avait annoncé déjà ses couleurs

Comme l’opinion, la rédaction de votre média qui a couvert toutes les étapes de ce concours souhaite voir l’artiste à l’œuvre avec de très bonnes stratégies de communication, pour se positionner dans la sphère musicale continentale et internationale. Et la source promet de contacter Mohombi, pour avoir de plus amples informations sur leur collaboration. Il est prêt à diffuser toutes les informations en rapport avec ce jeune musicien plein de talents.

Pour rappel, Kapita Useni Papy Kero était le doyen du maquis et figurait parmi les plus dynamiques du groupe. Le représentant du Sud-Kivu, natif d’Isongo, dans la même province, a vu le jour le 26 octobre 1984. Une parfaite maitrise du chant et une longue expérience musicale ponctuée par deux albums, la direction d’un orchestre, couronnée par des distinctions personnelles et avec son orchestre, sont un gage de victoire pour cet adepte de la rumba et du ndombolo et, en passant, fan de JB Mpiana.

Mais certains observateurs ne sont pas surpris de voir ce pied sur le frein de ce jeune artiste. Lors de la vidéo présentant le projet de société de chaque musicien concourant au titre, Papy Kero avait déjà annoncé  ses couleurs : « je vais acheter des maisons », a-t-il lancé.

(Onassis Mutombo)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse