Formation du gouvernement: Tshibala consulte

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Moins d’ une semaine après sa nomination, le 1er ministre n’ est pas de tout repos. Au lendemain de sa première rencontre avec le chef de l’ État, Bruno Tshibala s’ est déjà mis au travail.  Le chef du gouvernement  entame cet après – midi les consultations avec la classe politique en vue de la formation de son équipe gouvernementale.

D’ après le programme parvenu à notre rédaction, le nouveau locataire de l’ hôtel du gouvernement   va échanger séparément ce mardi avec les délégués du rassemblement, aile Kasavubu, ceux de l’ Udps et les représentants de la société civile signataire de l’ accord de la cité de l’ Union Africaine. L’ agenda du 1er ministre prévoit aussi une intense activité le mercredi avec plusieurs autres audiences.

Sont annoncés à son  quartier général provisoire érigé à la cité présidentielle de l’ OUA, les délégués de la majorité présidentielle, l’ opposition signataire de l’ accord du 18 octobre 2016 et d’ autres composantes. Après avoir écouté tous ses interlocuteurs, question de se faire une idée claire sur ce que sera son équipe gouvernementale, Bruno Tshibala recevra le jeudi les propositions de chaque composante pour finaliser la liste de son gouvernement.

Nommé conformément à l’ accord signé le 31 décembre au centre catholique interdiocésain, Bruno Tshibala sera à la tête d’ un gouvernement composé au total de 53 membres.  45 ministres et 8 vice-ministres dont 17 ministères et 3 vice reviendront à la MP,  12 et 3 vice-ministères seront attribués au rassemblement alors que l’ opposition signataire en aura 8 et 2 vice. 2 portefeuilles ministériels reviendront à l’ opposition républicaine et 2 autres à la société civile. Pour rappel, Bruno Tshibala a été reçu hier par le chef de l’ Etat qui lui a donné des instructions claires et précises notamment au sujet de la formation du gouvernement.

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse