Football : Constat Omari visé par un mandat d’arrêt international au Bénin

par -
0 1619
Constat Omari, le président de la FECOFA visé par un mandat d' arrêt international au Bénin. Ph.tiers
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le président de la fédération congolaise de football association est dans le viseur de la justice Béninoise. Des charges lourdes pèsent sur Constant OMARI, accusé de faux en écriture et d’avoir représenté illégalement la FIFA à une assemblée générale élective de la fédération Béninoise de Football, assises pourtant interdites par une décision de justice.

Alors que la FIFA a reconnu le bureau nouvellement élu de la FBF, la justice béninoise ne l’entend pas de cette oreille. Pour Le juge d’instruction du tribunal de Porto novo , Issoudine Ibrahim, les membres du Comité de normalisation (Conor), de la FBF et les émissaires de la CAF et de la FIFA ont violé les textes et ont été invités à venir s’expliquer dans les brefs délais.

Incriminés, les prévenus se seraient contentés de se faire représenter par leurs avocats, ce qui a révolté le juge Béninois qui a lancé un mandat  d’arrêt contre les membres du tout nouveau bureau de la FBF. Le juge a également délivré  un mandat d’arrêt international contre les représentants de la Fifa présents lors de l’assemblée générale élective de l’instance dirigeante. Il s’agit du congolais Constant Omari et de son homologue de la Fédération ivoirienne (FIF), Sidy Diallo.

La justice met à la charge de tout ce beau monde plusieurs griefs dont la violation des textes, faux et usage de faux et refus de collaborer avec la justice béninoise. Issoudine Ibrahim qui charge la gendarmerie béninoise, la police et les autres corps impliqués pour faire respecter cette décision. Les prochains jours nous en diront davantage sur cette actualité. Et les yeux sont tournés vers Zürich et la FIFA, qui pourrait envoyer une correspondance.

A titre de rappel, la fédération béninoise de football, menacée de suspension par la FIFA , avait organisé une élection hâtive et contestée permettant ainsi à l’équipe nationale des «Ecureuils » d’ échapper à la disqualification dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017.

Jean Pierre KAYEMBE

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse