FONAFEN face au défi de la promotion de la femme et la protection de l’Enfant

par -
0 498
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Fonds national pour la promotion de la femme et la protection de l’enfant (FONAFEN), est un établissement public à caractère technique, financier et social créé en octobre 2009, attaché au ministère de la Femme, Famille et Enfant. Il a pour mission générale la mobilisation et la gestion de ressources en rapport avec la promotion de la femme et la protection de l’enfant.

Le Fonafen a pour objectif de contribuer à la mise en œuvre de la politique nationale sur le genre par des conseils stratégiques, techniques et politiques à l’attention des partenaires au développement tant nationaux qu’internationaux intervenant dans le domaine de la promotion de la femme et la protection de l’enfant ; de renforcer le financement des programmes, projets et activités relatifs à la promotion de la femme et à la protection de l’enfant.

Les ressources du Fonafen sont: la dotation initiale de l’Etat (capital); le quasi-capital; les contributions ou subventions de l’Etat; les rétributions exceptionnelles ; les diverses contributions, des apports, dons et legs; les appuis financiers des partenaires au développement; etc. Dans le cadre de sa mission, le Fonafen collabore avec des administrations, des institutions publiques et privées, les organisations, ainsi que les partenaires au développement œuvrant en Rd Congo.

Les bénéficiaires du fonds sont les femmes ; les enfants, les Ong nationales et internationales ; les petites et moyennes entreprises individuelles des femmes ; les établissements des femmes ; les coopératives féminines ; les réseaux ou plates-formes des structures de promotion de la femme et de la protection de l’enfant.

Etant une structure de proximité, le Fonafen a mené des enquêtes sur terrain dans les banlieues de Kinshasa pour identifier les femmes vulnérables et leurs besoins afin d’élaborer une base des données fiable sur cette catégorie des femmes et financer des projets et programmes adaptés à leurs besoins socioéconomiques.

Lesquelles enquêtes ont permis d’expérimenter un mécanisme d’autonomisation à titre pédagogique.

L’appui du Fonafen aux femmes de la base à travers deux projets

Depuis cinq ans, le Fonafen a réfléchi sur ce mécanisme national d’autonomisation économique de la femme. Lequel vise la promotion de l’entreprenariat féminin à travers le renforcement des capacités entrepreneuriales et managériales de la femme.

Ce, afin d’assurer son autonomisation et garantir son émergence sociale suivant les modules de formation sur la création, la gestion et le développement des micros entreprises, sur l’accompagnement juridique ainsi que la constitution des groupes solidaires d’intérêt économique, (GSIC).

Ce mécanisme est matérialisé sur terrain par la mise en œuvre des deux projets intégrateurs d’autonomisation économique de la femme. A savoir : le Projet d’appui à la promotion économique des veuves en Rdc (PAPEV) ; et le Projet d’appui à la promotion socioéconomique des femmes vulnérables (PAAFEVU).

Le Fonafen assure un accompagnement permanant de ces projets pour garantir leurs réussites. C’est pourquoi dans un avenir proche, le Fonds va accompagner au guichet unique, les femmes qui ont réalisé des progrès considérables dans l’informel afin des les aider à basculer vers le formel.

A ce titre, le Fonafen accompagne et appuie la promotion des femmes de la base qui sont porteuses de l’espoir de la nation, à travers les Ong de la Société civile évoluant dans le secteur informel de l’économie nationale (la production, la transformation et la commercialisation). Le but étant d’amener les femmes vers le secteur formel de l’économie nationale. Les femmes formées sont organisées au sein des groupes solidaires d’intérêt économique.

Par lesquels, elles acquièrent la culture de l’épargne en vue de leur permettre d’accéder aux micros crédits en collaboration avec les institutions publiques et privées, les organisations internationales, les agences du système des Nations unies, les partenaires techniques et financiers (PTF) ainsi que les Organisations de la Société civile.

Le Fonafen doté d’une nouvelle équipe dirigeante

Dans le cadre de la redynamisation de différents services de son ministère, la ministre de la Femme, Famille et Enfant, Mme Lucie Kipele Aky Azua, vient de doter le Fonafen d’une nouvelle équipe dirigeante. Ainsi, Mme Marie-Thérèse Manesa Selego a-t-elle été nommée directrice générale par un arrêté ministériel signé le 13 avril dernier. Celle-ci a succédé à Mme Odette Biela Kanianga.

La cérémonie officielle de remise et reprise a eu lieu le vendredi 22 avril dernier au siège du Fonafen situé dans l’enceinte du Secrétariat général à la Femme, Famille et Enfant.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse