Folklore M ongo: Décès du chanteur Mondjo du Classic Swede Swede de Boketshu 1er

par -
0 676
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le quartier Ngbaka  de la commune de Kinshasa  était dans une profonde consternation à l’annonce du décès inopiné du chanteur Mondjo du groupe tradi moderne d’obédience Mongo de la province de l’Equateur  dénommé «  Classic Swede Swede de Boketshu 1er »,  qui a rendu l’âme  le dimanche dernier tard dans la soirée à la suite d’une courte maladie. Talentueux  au  – devant de la scène, Mondjo  est compté parmi les artistes de cette formation qui défendu la musique  authentique mongo lors de  deux tournées effectuées  en Belgique et à Londres (où il fut refoulé pour de raisons administratives)  sous le soutien du mécène Pélé Mongo à l’époque de la danse « Sundama  City Train » qui a fait la pluie et le beau temps de « Classic  Swede Swede »  en concurrence avec «  Swede Swede de Kitambo » sous la conduite du leader Chiga Chiga, pendant que le précurseur « Mabele Elisi » était dans la tourmente sans succès avec son groupe 8/8 mais il saisit l’opportunité du déplacement de Boketshu 1er en Belgique en vue d’occuper le terrain et a convaincu à travers les albums tels « Ndoki gentil ». Après sa mort ,le groupe est actuellement démembré en deux notamment « Groupe Mabele Elisi » supervisé par le chanteur Bambou Nyama  et « Mabele Elisi International » guidé par le chanteur René Lokwa.

Pendant tout ce temps, Mondjo rapatrié à Kinshasa tout en menant  un train de vie peu enviable , ont estimé  certains , a monté le groupe « Classic Swede Swede  Nouvelle  image » avec  l’appui du guitariste  Bebeto  Bass actuellement installé en Suisse. Nous y reviendrons avec forces détails dans notre prochaine édition au travers le   dossier ‘Historique de l’évolution de la musique tradimoderne Mongo à Kinshasa ‘.

(Franck  AMBANGITO)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse