FMI : La monnaie chinoise intègre le panier du droit des tirages spéciaux (DTS)

par -
0 823
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au micro, Henri Yav, ministre des Finances

Cette intégration de la monnaie chinoise dans le panier du DTS fait suite à la réflexion lancée à l’initiative des pays émergents pour la reconfiguration des quotes-parts dans le capital des institutions financières internationales, de manière à la rendre compatible avec l’évolution de l’économie mondiale au cours de deux dernières décennies.  

Le Premier ministre a présidé, hier lundi 24 août 2015, de 07 heures 00’ à 07 heures 55’ à l’Hôtel du Gouvernement, la trente-quatrième réunion de l’exercice 2015 consacrée au suivi de la situation économique, financière et sociale du pays. Outre le Premier ministre, y ont pris part : le ministre d’Etat, ministre du Budget ; Le ministre des Transports et Voies de communication, faisant l’intérim du ministre  l’Economie nationale ; Le ministre des Finances ; Le Gouverneur de la Banque centrale du Congo et le Directeur de cabinet du Premier ministre, rapporteur.

Les trois points ci-après ont été traités au cours de la réunion. Il s’agit de l’’évaluation des recommandations de la réunion du lundi 17 août 2015, la synthèse de la situation économique et financière internationale et nationale au 21 août 2015 et les dossiers spécifiques.

La monnaie chinoise s’impose au FMI

La synthèse de la situation économique et financière internationale et nationale au 21 août 2015 indique qu’à l’international, le conseil d’administration du FMI a tenu une réunion informelle dédiée au réexamen du panier du droit des tirages spéciaux (DTS). Il y était question de la possibilité d’intégrer la monnaie chinoise (Renminbi) parmi les monnaies composant le DTS. Cependant, sur les deux principaux critères d’éligibilité, à savoir : la valeur des exportations des biens et services ; la libre utilisation de la monnaie, seul le premier est rempli. Pour le second, il fera l’objet d’un examen minutieux au cours de la réunion officielle prévue à la fin de l’année. Il convient de souligner que l’intégration de la monnaie chinoise dans le panier du DTS fait suite à la réflexion lancée à l’initiative des pays émergents pour la reconfiguration des quotes-parts dans le capital des institutions financières internationales, de manière à la rendre compatible avec l’évolution de l’économie mondiale au cours de deux dernières décennies.

Selon un communiqué de presse publié à cet effet, au 13 août 2015, le marché des matières, dominé par le cuivre en ce qui concerne la RDC, reste marqué par la baisse du cours de ce métal. En effet, au 20 août 2015, il s’est établi à 5.006 USD la tonne métrique, contre  5.102,50 USD une semaine avant ; perdant ainsi 1,89% de sa valeur. Il sied de noter que ce niveau est le plus bas depuis le début de l’année. Par contre, l’or continue d’enregistrer une hausse de l’once qui est passée de 1.117,35 USD à 1.147,70 USD, soit une progression de 2,72%. S’agissant du cobalt, son prix s’est maintenu à 30.002,08 USD.

Les produits pétroliers, quant à eux, ont poursuivi la tendance baissière sur les deux marchés, de manière sensible au courant de la semaine sous analyse. Au 21 août 2015, les cours du baril se sont situés à 46,46 USD et 40,24 USD, contre 49,56 USD et 42,13 USD, respectivement à Londres et à New York, accusant ainsi des baisses de 6,36% et 4,49%.

Concernant les principaux produits agricoles, leurs prix ont tous rebondi, exception faite pour le riz. Ainsi, au 20 août 2015, leurs prix s’affichaient comme suit : riz : 11,74 UD/tonne (-1,34%) ; blé : 504,38 USD/tonne (+0,22%) ; maïs : 135,94/tonne (+1,65%).

Au niveau national, les estimations faites sur base des réalisations à fin juin 2015 font état d’un ralentissement du taux de croissance de 1,1% par rapport à son niveau de 2014, passant de 9,5% à 8,4%

Concernant le cadre macroéconomique, il demeure stable, comme l’attestent les évolutions de principaux indicateurs suivis : le taux d’inflation hebdomadaire était à 0,015% (+0,001). En cumul annuel, le taux d’inflation a atteint 0,438%. Les projections du taux d’inflation en annualisé se situent  à 0,671% pour un objectif de 3,5% ; Le marché de change, au 21 août 2015, poursuit sa stabilité, avec une variation nulle au parallèle, et une légère dépréciation de 0,1% sur le marché officiel. Les taux de change y étaient de CDF 932,00/USD, et CDF 925,45/USD, respectivement ; Les réserves internationales, au 15 juillet 2015, sont à 1.622,38 millions USD, couvrant 6,69 semaines d’importations ; Le taux directeur de la Banque centrale du Congo reste à 2%.

La situation du compte général du trésor renseigne, au 21 août 2015, un déficit de 124,21 milliards CDF. Cela découle des recettes de 157,46 milliards CDF, et des dépenses de 281,67 milliards CDF. En cumul annuel, le compte général du Trésor affiche des marges positives de 49,6 milliards CDF.

Dossiers spécifiques

Le Premier dossier spécifique abordé par la réunion de la Troïka stratégique, c’est la situation de la paie. En effet, celle du mois de juillet se poursuit dans quelques territoires non encore bancarisés. Pour celle du mois d’août 2015, elle a été lancée le 15 du mois, et se déroule normalement.

Au sujet de la préfiguration du Budget 2016, disons que le ministre d’Etat, ministre du Budget, a soumis à l’examen de la Troïka stratégique une note relative à la préfiguration du Budget 2016. Elle fera l’objet d’une réunion extraordinaire y dédiée, avant l’adoption par le Conseil des ministres.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse