Financement du processus électoral. Henry Yav verse 22.650 millions de dollars Us à la CENI

par -
0 186
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Gouvernement de la République est déterminée à financer seule les élections combinées (présidentielle, législatives nationales, provinciales et locales), prévues le 23 décembre 2018. A l’occasion, il a même rejeté le financement extérieur, au motif que la main qui donne, c’est celle qui dirige. Ainsi, le financement extérieur peut directement être alloué au financement de plusieurs projets, pour le développement du pays.

Une somme de 22.650 millions de dollars Us a été versée par le Gouvernement à la CENI,  pour lui permettre de bien prendre en charge le processus électoral, et dont les opérations pré-électorales suscitent l’engouement dans les différentes familles politiques. A en croire la CENI, ce montant viendra aussi permettre de déclencher le processus de payement des fournisseurs.

Soulignons que ce comportement du Gouvernement est dicté par l’accroissement des recettes, qui a permis depuis le dernier trimestre 2017 d’honorer régulièrement les dépenses contraignantes et celles liées au processus électoral, de résorber progressivement certains arriérés de l’Etat, notamment en rapport avec le fonctionnement des institutions et enfin, reprendre progressivement le financement des dépenses prioritaires dans les secteurs des infrastructures, de la santé et de l’éducation.

Toutefois en dépit de ce tableau encourageant, la bonne santé des finances publiques reposant essentiellement sur une économie de rente extrêmement fragile, cette embellie n’est pas à l’abri des chocs exogènes qui peuvent survenir inopinément. Ce n’est qu’en maintenant de manière très stricte la même rigueur au plan budgétaire et une coordination disciplinée et serrée de la politique monétaire que notre pays pourra maintenir cette tendance jusqu’à la fin de l’année 2018.

D’où la nécessité de poursuivre la discipline budgétaire appliquée jusqu’à ce jour pour restaurer durablement la stabilité du cadre macro économique. Raison pour laquelle il convient de s’attaquer, en outre,  à toutes les entraves aussi bien structurelles qu’infrastructurelles qui provoquent notamment la surenchère sur la production intérieure notamment en ce qui concerne les denrées de consommation courante.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse