Fin de l’insécurité au Kasaï Central: E. Shadary annonce la reprise du trafic ferroviaire entre Mwene-Ditu et Kananga

par -
0 346
Le ministre Clément Kanku, accompagnant la délégation de la FEC chez le VPM de l’Intérieur et Sécurité
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Bonne nouvelle pour la population et les opérateurs économiques du Kasaï Central. En effet, après la suspension du trafic ferroviaire suite à l’insécurité causée par les terroristes  du chef coutumier Kamwina Nsapu, le temps est à la reprise de l’activité économique, dans un coin de la République où la population a tout perdu. Cette bonne nouvelle a été annoncée par le Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary, le jeudi dernier, lorsqu’il échangeait avec une délégation de la Fédération des entreprises du Congo/Kasaï-Central, conduite par le ministre de la Coopération au développement, Clément Kanku.

« Nous sommes très heureux, parce que le ministre Clément Kanku nous a aidé, il nous a mis en contact avec le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité qui a répondu favorablement à notre préoccupation. Ça fait plus de deux mois que le train courrier ne vient plus à Kananga. Donc, le trafic au niveau de la région Nord sera opérationnelle », indique le président FEC/Kasaï Central.

Le ministre Clément Kanku s’est dit satisfait du dénouement de cette question. « Je suis venu accompagner la délégation de la FEC/Kasaï Central. Parce que depuis qu’il y a eu  des troubles, de l’insécurité dans cette partie du pays, le trafic ferroviaire a été suspendu, avec beaucoup de conséquences sur le plan d’approvisionnement de la ville. Aujourd’hui, il  y a beaucoup de produits bloqués au Katanga, à Mwene-ditu, et même à Ilebo », dit-il, avant d’ajouter que les hommes d’affaires perdent beaucoup, sans compter la  famine qui va arriver si les gens ne savent même pas s’approvisionner, et acheter ne fusse que les biens de première nécessité.

Et de renchérir que les gens  sont dans une souffrance telle qu’on ne peut pas rester indifférents. Voilà pourquoi je suis venu voir le Vice-Premier ministre afin de trouver une solution. Fort heureusement, il vient de nous annoncer que le gouvernement a pris la décision de lever cette mesure. Je crois que dans  quelques heures, le trafic ferroviaire va reprendre au niveau du Kasaï. Et je pense que nos amis de la FEC qui ont perdu beaucoup de biens, je pense que nous devons préserver leurs affaires et permettre à la population de ne pas vivre cette pénurie de produits de première nécessité, sans oublier les conséquences dans la vie quotidienne.

Et d’insister sur le fait que le Gouvernement ne peut pas rester indifférent, il a réagit aux attentes de la FEC pour que cette situation soit rapidement normalisée et qu’on puisse sortir de  cette espèce d’enclavement où la population de cette partie du territoire n’est pas approvisionnée.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse