FIKIN 2016 : le Dg Bokopolo lance un appel pressant aux exposants

par -
0 650
Une attitude du DG Bokopolo (ph tiers)
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Foire internationale de Kinshasa (FIKIN) ouvre ses portes en ce mois de juillet. Cette année, sauf imprévu ou changement de dernière minute, l’édition foraine est prévue du 16 juillet au 15 août. Elle se tient donc sous le thème : « Soutenons la modernisation de la FIKIN ».

Le directeur général de la Foire internationale de Kinshasa (FIKIN), M. Eugène Bokopolo Sambo Bile l’a annoncé hier devant la presse.A l’occasion, il a souligné que le choix porté sur le thème cadre avec la vision du Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, relative à la « Révolution de modernité ». Car, sous l’impulsion du Premier ministre Augustin Matata Ponyo et du ministre de tutelle, la Fikin connaîtra bientôt de grands travaux de réhabilitation et de modernisation de ses installations, juste après cette édition foraine, a-t-il relevé.

Le Dg de la Fikin a indiqué que cette édition a un caractère national. Mais, elle est également ouverte aux partenaires étrangers. Quelques pays ont d’ailleurs manifesté le désir d’y participer, a-t-il affirmé. Notamment le Kenya, le Ghana, le Benin et le Cameroun. « Et sur le plan national, n’en parlons même pas,nous avons beaucoup d’exposants. Il y a deux Ministères qui ont confirmé leur participation. Il y a également des opérateurs économiques et nous attendons que les provinces se manifestent également », a confié le Dg Bokopolo.

Il appelle de ce fait d’autres exposants qui  trainent encore les pas à pouvoir faire vite pour déjà construire leurs stands, avant l’ouverture de l’édition foraine. « Nous voulons que tout le monde se retrouve dans cet espace économique. Nous ne pouvons non plus ouvrir cette édition foraine pendant qu’il y a des coups de marteau dans des pavillons… Il faudrait ouvrir la manifestation avec les exposants. Il faut que tout le monde soit à temps », estime-t-il.

La Fikin organise l’édition foraine internationale en 2017

M.Eugène Bokopolo Sambo souligne toutefois que la Fikin n’est pas une kermesse. « C’est ici que les gens doivent palper de doigt les réalités économiques, commerciales, industrielles et culturelles de notre pays», a-t-il expliqué.

Pour le Dg de la Fikin la porte est ouverte à tout le monde. Malgré qu’au niveau actuel, son institution n’est pas encore prête d’organiser une édition foraine internationale. D’autant plus qu’elle ne remplit pas toutes les conditions requises.

Mais, il affirme que l’année prochaine, la Fikin, avec l’appui du Gouvernement de la République, organisera une édition foraine internationale. Parce qu’il y a de grands travaux de réhabilitation et de modernisation des installations de la Fikin qui débuteront bientôt après la présente édition foraine.

Lesquels travaux vont consister en la réhabilitation et la modernisation du parc d’exposition et du parc d’attraction. Ils seront réalisés étape par étape, pour un montant de plus de 50.000 dollars américains.

La Fikin prône la valorisation de l’agriculture

Pour cette édition foraine 2016, le Dg de la Fikin affirme qu’il y a beaucoup de changements. « Nous comptons sur l’appui du Gouvernement », a-t-il souligné. Il a fait savoir en outre que la Fikin a l’habitude d’organiser une activité spécialisée communément appelée « Salon », à la fin de chaque année. Cette année, ça sera le « Salon de l’agriculture, pêche, élevage et forêts ».

« On peut tout dire, on peut tout faire, l’agriculture reste la priorité des priorités. Nous le savons déjà et nous le montrons à tous les autres.C’est une manifestation très importante», a-t-il déclaré, appelant ainsi tout le monde à valoriser l’agriculture, « comme cela est la préoccupation du Gouvernement ». Eugène Bokopolo félicite par ailleurs le Chef de l’Etat pour son initiative de créer les villages agricoles à travers toutes les provinces de la Rdc.

Le Dg Eugène Bokopolo rassure enfin que la Fikin est un lieu éducatif pour les enfants. C’est un lieu du donner et du recevoir. Et il invite donc les exposants qui trainent encore les pas d’aller vite à la Fikin préparer leurs stands. Puisqu’il n’y a plus beaucoup de temps pour l’ouverture de l’édition foraine.

Aussi, demande-t-il par ailleurs au Gouvernement de la République comme à l’exécutif provincial, d’interdire les activités de toutes les petites kermesses qui naissent par-ci par-là dans la ville de Kinshasa. « Ce sont des endroits impropres à l’éducation des enfants », a-t-il fustigé.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse