FICKIN: Des enfants édifiés sur la production de films

par -
0 1062
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ils étaient environ cent mineurs et jeunes qui ont été édifiés, mercredi 6 juillet courant dernier sur les conditions de production de diverses catégories des films, dans le cadre de la 3èmeédition du Festival international du cinéma de Kinshasa (FICKIN) en cours, jusqu’au 9 juillet à l’Institut français de de Kinshasa.

Le président du comité d’organisation du Fickin, TshoperKimbambi, a exhibé des dessins et des dessins animés avant de présenter des bandesdessinées. Il a ensuite projeté quelques films françaiset allemands, avant d’accorder la parole au cinéaste du Congo Brazzaville et aux deux dessinateurs de Kinshasa, en l’occurrence Alain Rock Goma, AsimbaBathy et Bruno Luya pour expliquer le schéma suivi pour les produire.

M.Goma a amené les enfants à comprendre la nécessité d’être attentifs à tout ce qui se passe dans leur environnement, pour s’inspirer de l’imagination créatrice des films fictions et d’actions ainsique des documentaires.

Il a ajouté que l’attention et l’observation aideront à mettre un frein aux antivaleurs, àavoir le courage et à être polietdiscipliné, pour servir de modèle aux autres membres de son entourage.M.Goma a mis aussi un accent particulier sur l’importance d’avoir beaucoup d’acteurs dans la production d’un film. Il a cité notamment le cameraman, l’assistant lumière, le metteur en scène,…

Quantaux deux dessinateurs, ils ont en mis en relief la nécessité de faire travailler le cerveau en dessinant seul en chantant et en prouvant la capacité de jouer à la fois plusieurs rôles, sans recourir aux autres acteurs.

(OM)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse