Fiabilisation de la paie

par -
0 679
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Troïka encourage Michel Bongongo d’étendre les contrôles à d’autres ministères

Une vue de la réunion de la Troïka stratégique

C’est dans un contexte mondiale caractérisé par un certain rebondissement des prix des matières premières, que le Premier ministre a présidé, hier lundi 07 septembre 2015, de 07 heures 00’ à 08 heures 18’ à l’Hôtel du Gouvernement, la trente-sixième réunion de l’exercice 2015 consacrée au suivi de la situation économique, financière et sociale du pays. Et ce, en présence du ministre d’Etat, ministre du Budget ; Le ministre de l’Economie nationale, le Vice-ministre des Finances, le Vice-gouverneur de la Banque centrale du Congo et le Directeur de cabinet du Premier ministre, rapporteur.

Abordant le point relatif à la synthèse de la situation économique et financière internationale et nationale au 04 septembre 2015, la Troïka a mentionné deux informations, qui ont marqué l’actualité internationale au courant de la semaine sous analyse. De un, il s’agit de la prise des fonctions du 8ème président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), M. Akinwimi Adesina. Celui-ci a annoncé cinq priorités dans son plan stratégique, à savoir : éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie (énergie) ; nourrir l’Afrique  (agriculture) ; intégrer l’Afrique (intégration) ;  industrialiser l’Afrique (industrialisation) ; et améliorer la qualité de vie des peuples d’Afrique (social). De deux, l’agence Reuters indique dans une récente enquête que les exportations africaines de pétrole vers les pays d’Asie ont fléchie. Elles devraient atteindre 1,68 millions de barils par jour au mois de septembre, soit leur niveau le plus bas depuis août 2014, contre 2,34 millions de barils par jour réalisés jadis.

Dans un communiqué rendu public à cet effet, la Troïka mentionne qu’au 03 septembre 2015, les prix du cuivre et de l’or ont rebondi après les baisses successives enregistrées en août. Ainsi, la tonne métrique du cuivre est passée de 4.958,0 USD à 5.090,0 USD, gagnant 2,66%. Il est noté une légère hausse du prix de l’once d’or de 0,80%, s’étant vendue à 1.128,0 USD, contre 1.119,0 USD une semaine avant. En ce qui concerne le cobalt, son prix s’est maintenu à 30.002,08 USD.

Cette tendance haussière s’est également étendue aux produits pétroliers sur les deux marchés cotés. En effet, à la même date du 03 septembre 2015, il est enregistré des hausses respectives de 4,29% et de 0,98% à Londres et à New York, où les barils se sont vendus à 49,87 USD et 45,69 USD contre 47,82 USD et 45,25.  Pour ce qui est des prix des produits agricoles, exception faite pour le riz qui a gagné 4,10%, les autres demeurent en baisse, se présentant comme suit 🙂 riz : 11,69 UD/tonne (+4,10%) ; b) blé : 466,75 USD/tonne (-3,76%) ; c) maïs : 128,22/tonne (-3,93%).

Un fléchissement du niveau des recettes publiques

Au niveau national, le mois d’août 2015 s’est clôturé dans un contexte de stabilité macroéconomique consolidée. Il est toutefois observé le fléchissement du niveau des recettes publiques, notamment dû à la baisse des cours des matières premières dont dépend l’économie congolaise.

Au courant de la dernière semaine du mois d’août, les principaux indicateurs suivis se sont comportés comme ci-après : le taux d’inflation hebdomadaire était à 0,013% (0,00). En cumul annuel, le taux d’inflation a atteint 0,466%. Les projections du taux d’inflation en annualisé se situent  à 0,675% pour un objectif de 3,5% ; Le marché de change, au 04 septembre 2015, est resté stable, sur fond d’une légère appréciation de 0,03% sur le marché parallèle, et d’une dépréciation de 0,12% à l’indicatif, où les taux de change étaient respectivement de CDF 932,75/USD, et CDF 927,55/USD ; Les réserves internationales, au 27 août 2015, sont à 1.580,31 millions USD, équivalent à 6,52 semaines d’importations des biens et services ; Le taux directeur de la Banque centrale du Congo demeure à 2%, avec une marge positive de 1,35 point

Au chapitre des finances publiques, le mois s’est clôturé provisoirement avec un déficit de 86,73 milliards CDF, contre un déficit programmé de 69,66 milliards CDF. Cette situation provient des recettes de 256,92 milliards CDF (87% de réalisation) et de dépenses de 343,65 milliards CDF (94% d’exécution). Au 04 septembre, le compte général du Trésor affiche un déficit mensuel de 18,12 milliards CDF, consécutif aux recettes de 11,32 milliards CDF, et aux dépenses de 29,44 milliards CDF.  En cumul annuel, le compte général du Trésor affiche des marges positives de 69,03 milliards CDF.

Dossiers spécifiques

Lancée depuis le 14 août 2015, la paie du mois d’août s’est globalement clôturée, en dehors de quelques territoires. S’agissant de la paie de septembre 2015, le titre y relatif a été transmis au ministère des finances pour ordonnancement.

En plus, les contrôles des états de la paie du secteur public effectués par le Ministère du Budget, appuyés par les syndicalistes, ont donné lieu à des ajustements en cours de prise en compte pour fiabiliser la paie dans les secteurs de la santé, de l’enseignement supérieur et universitaire, ainsi que dans l’enseignement primaire, secondaire et professionnel. Fort de ces résultats, la Troïka stratégique a encouragé le Ministre d’Etat d’étendre lesdits contrôles à d’autres ministères, à l’intérieur du pays.

 

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse