Fête de l’Assomption à Ste Famille /N’Djili, Abbé Mayindu : « Suivons l’humilité de Marie pour que Dieu nous élève »

par -
0 378
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans la commune de N’Djili, les fidèles de la paroisse Ste Famille ont donné à la fête de l’Assomption toute sa connotation, se traduisant par une présence nombreuse aux différentes messes du jour. L’abbé Octave Mayindu (voir photo) a dit, hier dimanche, la deuxième messe en lingala. Le célébrant puisant dans l’évangile de Luc 1, 39 à 56, a exhorté les fidèles à assimiler Marie, la mère du messie. « Suivons l’humilité de Marie pour que Dieu nous élève », a-t-il insisté. La première lecture a été tiré de l’apocalypse de St Jean, 11, 19a ; 12, 1-6a.10a. : Le Temple qui est dans le ciel s’ouvrit, et l’arche de l’Alliance du Seigneur apparut dans son Temple. Un signe grandiose apparut dans le ciel : une femme ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. Elle était enceinte et elle criait, torturée par les douleurs de l’enfantement. Un autre signe apparut dans le ciel : un énorme Dragon rouge -feu, avec sept têtes et dix cornes, et sur chaque tête un diadème. Sa queue balayait le tiers des étoiles du ciel, et le précipita sur la terre. Le Dragon se tenait devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer l’enfant dès sa naissance. Or, la femme mit au monde un fils, un enfant mâle, celui qui sera le berger de toutes les nations.(…)

La deuxième Lecture tirée de la première épître de Paul aux Corinthiens, 15, 20 à 27. L’apôtre, en effet, conforte que le Christ est ressuscité des morts pour être parmi les morts le premier ressuscité. Car, la mort étant venu par un homme, c’est par un homme aussi que vient la résurrection. (…)

Dieu a élevé Marie

Marie s’étant montrée modèle sur tout le parcours qui a été le sien, Dieu l’a élevée par-dessus tout témoignage humain. Car il est entendu que L’Eternel prend plaisir aux humbles. « Nous devons retenir avant tout qu’en acceptant d’engendrer le Messie, Marie est la bienheureuse », a relevé l’officiant. Et d’ajouter : l’ange lui a dit : « je te salue Marie pleine de grâces » (Luc 1, 28). L’abbé d’insinuer : il nous arrive de prendre cela à la légère. Pourtant, il est vrai que l’ange du Seigneur n’a adressé de tels éloges à aucun des personnages bibliques qui ont servi et répondu à l’appel de l’Eternel depuis l’ancienne Alliance. Abraham, Moïse, Jacob… sont de ceux-là.

Luc au premier chapitre, (39 à 56): Dans ce même temps, Marie se leva, et s’en alla en hâte vers les montagnes dans une ville de Juda. Elle entra dans la maison de Zacharie, et salua Elisabeth. Dès qu’Elisabeth entendit la salutation de Marie, son enfant tressaillit dans son sein, et elle fut remplie du Saint-Esprit…

Cantique de Marie

Et Marie dit : Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur, parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici désormais toutes les générations me diront bienheureuse, parce que le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Son nom est saint, et sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Il a déployé la force de son bras, il a dispersé ceux qui avaient dans le cœur des pensées orgueilleuses. Il a renversé les puissants de leurs trônes, il a élevé les humbles, il a rassasié de biens les affamés, il a renvoyé les riches à vide, il a secouru Israël, son serviteur, et il s’est souvenu de sa miséricorde, – comme il l’avait dit à nos pères, – envers Abraham et sa postérité pour toujours.

Abbé Mayindu : Nous sommes collés au péché, Dieu ne peut nous élever…

Dans son homélie, l’officiant a exhorté l’assistance à suivre l’humilité de Marie. C’est alors que nous serons agréables à Dieu et qu’il nous élèvera. L’abbé a donc appelé chaque chrétien à un exercice d’introspection. « Aujourd’hui, toi et moi, nous devons procéder à l’auto-observation chacun de notre vie. Quelle est la place de la Parole de Dieu ? ». Et de déplorer : « Nous sommes collés au péché, Dieu ne peut nous élever   dans ces conditions-là…. Marie s’est montrée humble ; aujourd’hui, nous nous compromettons. Nous devons nous humilier pour qu’au temps voulu, Dieu nous élève. Voilà pourquoi nous avons intérêt à prendre le modèle de l’humilité mariale », a recommandé l’abbé célébrant.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse