Fespaco 2017 : Gilbert Balufu et Michée Nsunzu représentent la rd-congo

par -
0 615
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) tiendra sa biennale du 25 février au 4 mars prochain dans cette même ville. Gilbert Balufu et Michée Nsunzu sont deux représentants congolais qui prendront part à ce rendez-vous cinématographique mondial.

«Congo! Le silence des crimes oubliés» et «Mbamba», les films de ces réalisateurs congolais seront en compétition aux côtés de 150 autres sélectionnés pour la compétition. Ses deux œuvres sont inscrites dans la sélection officielle de cette rencontre du 7ème  art.

«Congo! Le silence des crimes oubliés», documentaire réalisé par Gilbert Balufu et «Mbamba», fiction court-métrage de Michée Nsunzu. «Honneur et la fierté de représenter toujours et de donner des bonnes nouvelles de la RD-Congo créative dans l’industrie cinématographique panafricaine», se félicite Balufu Bakupa-Kanyinda, producteur de ces deux films dans une de ses publications sur son compte Facebook.  Producteur associé pour le premier film et producteur délégué pour le second, Balufu reste une figure emblématique de ce secteur en RDC.

 

Par ailleurs, une source confirme que la délégation générale du FESPACO vient d’entamer sa campagne de communication internationale annonçant la tenue de la 25ème édition.

Au menu, la caravane communicationnelle et les conférences internationales occupent la place de choix. Elles sont organisées en Afrique, en Europe, au Brésil, en Inde, aux USA et partout où cela s’avère nécessaire pour la promotion de ce rendez-vous du cinéma africain.

Jeudi 19 janvier dernier, le ministre de la Culture du Burkina Faso et le staff du festival, ont animé une conférence de presse à Paris où ils ont présenté les principaux axes de cette rencontre cinématographique. Placée sous le thème: «Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel», la 25ème édition du FESPACO invite les professionnels et experts du secteur à la réflexion. Il s’agit de faire un état des lieux des formations, des filières enseignées, des performances obtenues, des défis existants ainsi que des orientations à amorcer pour atteindre résolument les cimes du professionnalisme du cinéma  en Afrique.

Cinq catégories en projection !

Cette 25ème édition du FESPACO dispose que 9 salles de projections accueilleront la programmation du festival, près de 950 films inscrits pour la sélection et quelques 150 films sont sélectionnés pour la compétition. Les organisateurs attendent près de 100.000 spectateurs en salles et plus de 450 séances de projections publiques. Alors que le marché international de la télévision et du cinéma africain (MICA) attend recevoir plus de 100 films inscrits, 60 stands promotionnels, 15 cabines de visionnement et plus 7000 visiteurs.

Les œuvres retenues pour cette édition seront en lice dans cinq catégories: long et court métrage, documentaire, séries télés et films des écoles africaines. Environ 20 films sélectionnés prétendent à la plus prestigieuse des récompenses, l’Etalon d’or de Yennenga, réservée à la catégorie de long métrage.

Evènement cinématographique le plus grand et le plus populaire du continent africain, le FESPACO est aujourd’hui un festival de dimension mondiale pour sa programmation filmographique et pour la diversité de ses activités de visibilité, de communication et d’échanges culturels.

 

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse