Félix-Prosper Basse renvoyé de Kinshasa pour un problème « administratif »

par -
0 534

Le porte-parole de la mission des Nations-Unies pour la stabilisation en RDC  (Monusco) a été renvoyé lundi 22 mai 2017 de l’aéroport international de Ndjili (Kinshasa) pour un problème de permis de séjour, a appris ACTUALITE.CD de sources concordantes. Ce “Goback” forcé de Félix-Prosper Basse, porte-parole de la plus grande et importante mission des Nations-Unies au monde vite interprété par les internautes  comme une expulsion ne l’est pas en réalité, a réagi la Monusco.

Félix-Prosper Basse « n’a jamais été déclaré Persona non grata. Il s’agit d’un problème administratif qui est en voie de résolution », a écrit à ACTUALITE.CD  laconiquement Charles-Antoine Bambara directeur de l’information publique de la Monusco. Au communicateur Onusien de préciser que dans les prochains jours, « il (Bass) sera de retour à Kinshasa pour reprendre ses activités ». Très actif et connu au sein de la Monusco, le lieutenant-colonel Félix-Prosper Basse, ancien porte-parole militaire de la  mission Onusienne revenait d’un « long »  congé médical passé en Europe selon ses proches au sein de la mission.

L’Avenir

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse