Félix-Prosper Basse renvoyé de Kinshasa pour un problème « administratif »

par -
0 483
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le porte-parole de la mission des Nations-Unies pour la stabilisation en RDC  (Monusco) a été renvoyé lundi 22 mai 2017 de l’aéroport international de Ndjili (Kinshasa) pour un problème de permis de séjour, a appris ACTUALITE.CD de sources concordantes. Ce “Goback” forcé de Félix-Prosper Basse, porte-parole de la plus grande et importante mission des Nations-Unies au monde vite interprété par les internautes  comme une expulsion ne l’est pas en réalité, a réagi la Monusco.

Félix-Prosper Basse « n’a jamais été déclaré Persona non grata. Il s’agit d’un problème administratif qui est en voie de résolution », a écrit à ACTUALITE.CD  laconiquement Charles-Antoine Bambara directeur de l’information publique de la Monusco. Au communicateur Onusien de préciser que dans les prochains jours, « il (Bass) sera de retour à Kinshasa pour reprendre ses activités ». Très actif et connu au sein de la Monusco, le lieutenant-colonel Félix-Prosper Basse, ancien porte-parole militaire de la  mission Onusienne revenait d’un « long »  congé médical passé en Europe selon ses proches au sein de la mission.

L’Avenir

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse