FECOFA: Suite à l’arrêté ministériel limitant le nombre des joueurs étrangers au cours d’un match

par -
0 525
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Constant Omari dit privilégier le dialogue et la négociation

Lors d’une émission enregistrée hier au siège de son institution, dans une séance de questions-réponses, le n° 1 de la Fédération Congolaise de football Association (FECOFA), Constant Omari Selemani, membre du Comité exécutif de la Caf (Confédération Africaine de Football) et de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association) a répondu à une question, celle de savoir qu’elle était sa position vis-à-vis de l’arrêté ministériel visant à limiter le nombre des joueurs étrangers au cours d’un match de football en RDC.

« Nous avons grandis et devenus murs, nous ne voulons plus la polémique, nous privilégions le dialogue et la négociation. Quand vous êtes dans un dialogue, vous ne pouvez pas mettre tout ce que vous négocier sur la place public ou à la télévision, mais je pense que ça ira »,  a-t-il dit.

Quant à la reforme au sein de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association) dont il est membre de la commission, le président de la FECOFA dit que cette commission a pour objectif d’améliorer son image. Et ce, en vue de séparer et diminuer le maximum de risques aux membres du Comité exécutif, cas des conflits d’intérêt ; Création d’un conseil d’administration pour les orientations ; Passer en revue la fonction financière et de développement ; Réduction des commissions de 26 à 6 commissions ad-hoc seulement ; La suppression de limitation d’âge et la suscription de Mandat de 4 ans fois trois, soit 12 ans ; Réduction des membres des commissions de 36 à 24 ; Réduction également de 42 équipes à 40 à la phase finale de la Coupe du Monde. Toutes ces reformes visent la transparence, a-t-il conclu.

 

(Gaby Mass)         

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse