FECOFA: Remise des diplômes aux entraîneurs des licences A et B CAF (suite et fin)

par -
0 698
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Remise des diplômes aux entraîneurs des licences A et B CAF (suite et fin)

Nous revenons sur la déclaration des lauréats entraîneurs, qui lancent un appel aux dirigeants sportifs qu’ils ont désormais dans leurs mains les techniciens formés par la direction technique nationale de la FECOFA, prêts à être au service de la nation dans les différents staffs permanents des clubs représentatifs, des équipes nationales et au sein des structures d’encadrement des jeunes tant privées qu’étatiques à l’exemple des stades municipaux en construction à travers le pays en vue d’une part, d’assurer une prise en charge précoce efficace des jeunes pour leur épanouissement et d’autre part résorber le chômage des cadres techniques du secteur de sport.

Les entraîneurs estiment qu’ils sont les produits du projet de développement du football national que la FECOFA a mis en place par le truchement de la direction technique nationale afin de contribuer au processus du développement du football de masse vers le football d’élite sur toute l’étendue du pays, répondant ainsi aux vœux des dirigeants sportifs d’avoir des cadres techniques suffisamment formés. Ils appuient les efforts du gouvernement dans l’érection des stades municipaux à travers le pays afin de faciliter d’une part la prise en charge précoce et efficace des jeunes talents et d’autre part résorber le chômage des cadres techniques dans le secteur du sport afin de contribuer au développement et à l’essor du football congolais à l’horizon 2030. Ils sont également convaincus que les cadres formés seront rationnellement utilisés afin que l’expertise nationale ne se prête pas dans la voie de l’exode. Les lauréats lancent un appel à la direction technique nationale, en souscrivant dans la logique de la CAF, exigeant que seuls les licenciés CAF, peuvent conduire les équipes et clubs représentatifs dans les différentes compétitions africaines, mission donc est confiée à la direction technique nationale de veiller au choix des staffs, nationaux ainsi qu’à l’équivalence des diplômes étrangers afin d’utiliser les techniciens qu’il faut à la place qu’il faut.

Les félicitations des lauréats au président Constant Omari

Les lauréats 2014 ont saisi cette occasion pour adresser leurs très chaleureuses et sincères félicitations au président de la FECOFA, Constant Omari pour son élévation à la plus haute instance du football mondial. Ils lui expriment leur gratitude pour les différentes formations dont ils ont été bénéficiaires depuis son avènement à la commande de la FECOFA grâce à la politique technique qu’il a exercée dans deux directions essentielles : – Développement du football de masse et Développement du football d’élite avec comme support essentiel, la formation et l’animation des cadres techniques en redynamisant la direction technique nationale.

Dans leur mot, les entraîneurs lauréats demandent au président de la FECOFA d’instruire les entités subdélégataires de n’utiliser que les cadres techniques possédant un contrat de prestation légalisé afin de les protéger des éventuelles susceptibilités des dirigeants sportifs. La direction technique nationale se chargera, à ce propos, de mettre à la disposition des clubs un modèle y afférent.

Des recommandations des lauréats aux responsables des entités et des clubs

Pour les présidents des Ligues, Ententes et Cercles, ils leur proposent la collaboration des conseillers techniques provinciaux afin de tenir compte des impératifs de la planification et de la programmation des entraînements avant l’émission du calendrier du championnat.

Aux dirigeants des clubs, leur lancent un appel qu’il y a de l’expertise ou mieux la compétence nationale à leur portée, qu’il en fasse un bon usage dans le respect de l’intégrité du métier d’entraîneur.

Le représentant des entraîneurs lauréats, M. Etienne Vianda Mwana Bute termine son adresse en demandant ses collègues à défendre le mérite et la confiance qui seraient placée en eux et justifier, de surcroît, la formation reçue. « Nous devons faire du terrain de football un paradis où s’exprimeraient des talents, des génies qui défendraient les couleurs de la République Démocratique du Congo », a-t-il conclu.

 

(Gaby Mass)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse