Favoriser l’encadrement des congolaises: La « Maison de la femme » de Goma, un modèle à suivre

par -
0 484
Une photo de famille à l’issue du passage de la ministre honoraire Lucie Kipele (au milieu), à la Maison de la femme de Goma/Ph. BBL
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Gouvernement de la République, à travers le Ministère de la Femme, Famille et Enfant avait initié la création de la « Maison de la femme » dans toutes les provinces du pays. C’est pour la noble mission de favoriser l’encadrement socioéconomique, juridique et politique de la femme en tenant compte de l’approche genre.

La « Maison de la femme » poursuit trois objectifs principaux : favoriser la participation de la femme au processus de développement du pays ; renforcer les capacités d’autofinancement de la femme ; et susciter la prise de conscience de la femme sur ses droits.

Si pour d’autres provinces, le Gouvernement a senti le besoin de mettre sur pied le cadre qui permettrait aux femmes de se rencontrer, d’organiser des séances d’informations/formations, d’apprendre les nouvelles technologies et promouvoir l’appui aux initiatives locales des femmes, au Nord-Kivu, cette initiative de la « Maison de la femme » était plus motivée par les besoins énormes que présentaient l’accompagnement/encadrement des femmes victimes des violences sexuelles consécutives suite aux guerres et conflits armés récurrents.

Voilà pourquoi la Maison de la femme de Goma, comme un organisme de l’Etat congolais, se veut un centre modèle de rayonnement inclusif d’appui à l’épanouissement intégral des femmes et des hommes par la participation active de la femme. Ce, à travers les actions d’entreprenariat, de récupération sociale et d’autres initiatives en faveur de la communauté du Nord-Kivu.

Lors de sa visite en février 2016, la députée nationale Lucie Kipele Aky Azua, alors ministre de la Femme, Famille et Enfant, avait émis le vœu de voir la Maison de la femme de Goma servir de modèle pour toutes les autres provinces du pays. Elle avait même rassuré en son temps que le Gouvernement de la République devrait s’en inspirer pour construire la « Maison de la femme » dans chaque province.

Elle était émerveillée par l’organisation la Maison de la femme de Goma après sa visite guidée de ses compartiments, jusqu’à saluer le soutien apporté par les principaux partenaires (l’UNFPA, le PNUD et l’ONU-Femme), et à recommander au staff dirigeant d’œuvrer pour sa pérennisation.

Coup d’œil sur la Maison de la Femme de Goma

Inaugurée en 2009, la Maison de la Femme de Goma a démarré ses activités en 2010 avec l’appui de l’UNFPA (Fonds des Nations Unies pour la population) qui a réhabilité la première partie des bâtiments et assuré la formation en coupe et couture et en art culinaire. Depuis 2011, la « Maison de la femme » de Goma a bénéficié de l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour la réhabilitation de la deuxième aile du bâtiment, son équipement et la mise en place des centres pour la formation des bénéficiaires (femmes et hommes) en métiers et pour son autofinancement.

Les bénéficiaires des interventions de la Maison de la femme de Goma sont les femmes, les filles et les hommes et garçons. Le groupe cible étant les organisations œuvrant dans la protection et la promotion des droits de la femme, les femmes cadres, fonctionnaires, travailleuses et les membres des partis politiques, les femmes ménagères, les étudiantes…

A ce jour, la Maison de la femme de Goma compte déjà beaucoup de réalisations dans son actif. Elle organise des formations des formateurs en métiers ; le renforcement des capacités en supervision et suivi des projets ; ainsi que l’appui aux mécanismes de prévention des violences sexuelles…

A titre illustratif, la Maison de la femme de Goma située sur l’avenue Grevellias 3 au quartier Les Volcans dans la commune de Goma, comporte deux grands bâtiments. Le premier abrite le bureau de la coordinatrice, un bureau de la comptabilité, un dépôt de la cuisine, un restaurant, une salle de réunion, un centre de documentation genre et autonomisation de la femme, paix et développement appuyé par le Projet de réponse multisectorielle pour assister femmes et enfants en Rdc.

Au second bâtiment, l’on retrouve le bureau du chef de division, le secrétariat, le bureau du comité de médiation, le bureau du chef de bureau pour la planification, le dépôt, une deuxième salle de réunion ainsi que d’autres compartiments… La Maison de la femme de Goma comporte également un salon de coiffure installé grâce au soutien du PNUD, en vue de la formation en Esthétique, et un centre d’appui à la promotion de l’entreprenariat féminin fonctionnant avec l’appui de l’Onu-Femme, ainsi qu’un centre de formation en informatique appuyé par le PNUD.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse