Famille politique du chef de l’Etat: La MP salue le combat d’Etienne Tshisekedi

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les USA, la France et la Belgique vantent celui qui s’est battu pour le respect de la Constitution et de la démocratie

Depuis le décès, à Bruxelles, ce 1er février 2017, de Monsieur Etienne Tshisekedi, Président de l’UDPS et du Conseil des sages du Rassemblement, des réactions fusent de partout, tantôt comme c’est le cas du Royaume de Belgique, pour saluer le dernier combat d’Etienne Tshisekedi pour le respect de la Constitution et de la démocratie a abouti à la conclusion de l’accord de la Saint-Sylvestre, ou pour la France qui reconnait son engagement ultime pour le respect de la Constitution, et qui aura contribué à la signature de l’accord du 31 décembre 2016.

Pour sa part, la Majorité Présidentielle, dans un communiqué parvenu au Journal L’Avenir, partage la profonde douleur de ses nombreux militants et sympathisants. « En ce jour de deuil, la Majorité Présidentielle salue la mémoire d’un compatriote qui a marqué l’histoire de notre Pays par son combat politique », écrit André-Alain Atundu, avant d’exhorter le Rassemblement et l’UDPS, à passer cette épreuve dans la dignité et le recueillement, pour honorer, de la meilleure façon, l’illustre Disparu. De même, la Majorité Présidentielle saisit cette occasion pour présenter ses condoléances à sa famille, à l’UDPS et au Rassemblement.

Comme nous venons de le dire, depuis le décès du Sphinx de Limete, le père de la démocratie, le Dr Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, des réactions viennent de partout pour saluer la mémoire de ce compatriote qui aura sacrifié toute sa vie pour la démocratisation et la non violence au pays. De Kinshasa en passant par Bruxelles, Paris, pour terminer par Washington, nombreux sont ceux qui reconnaissent au Lider Maximo comme celui qui se sera battu pour l’avènement d’un état de droit.

Les hommages des officiels congolais

L’honorable Aubin  Minaku Ndjalandjoko, président de l’Assemblée nationale et Secrétaire général de la Majorité Présidentielle, reprend sur son compte Twitter l’image du baobab qui s’écroule : « Un Baobab vient de tomber. Étienne Tshisekedi demeure une icône. Que son âme repose en paix », note-t-il.

Le vice-ministre des Congolais de l’étranger, Emmanuel Ilunga Ngoie Kasongo, a présenté ses condoléances aux familles biologiques et politique du président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Etienne Tshisekedi wa Mulumba, à la suite de son décès mercredi à Bruxelles, en Belgique.

Le vice-ministre Emmanuel Ilunga qui s’exprimait jeudi au cours d’un point de presse axé sur les questions brulantes de l’heure, a indiqué que « le Congo est  en deuil, nous avons perdu un homme politique important et nous présentons nos condoléances à toute sa famille ».

Le Secrétaire Général du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), le professeur Henry Mova Sakanyi parle de la disparition d’Étienne Tshisekedi. Pour lui : « La mort d’Etienne Tshisekedi est une très grande perte pour la nation congolaise ». « La politique ne sera fera plus de la même manière en RDC avec la disparition de cette figure emblématique qui a structuré dans une large manière non seulement l’opposition congolaise et mais aussi la politique congolaise ».

Vital Kamerhe, Président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) a invité ce 2 février 2017 le gouvernement congolais à élever Etienne Tshisekedi au rang de héros national. Pour lui, la démocratie et la non-violence qui caractérisent notamment, selon lui, le combat du Président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), doit être pérennisé.

« Le gouvernement voudra bien réservé à Monsieur Etienne Tshisekedi le rang de héros national car il le mérite. Il a commencé son combat depuis la période des indépendances en Afrique. C’est un homme qui a sacrifié toute sa vie dans le but de chercher des voies et moyens de relever le niveau de vie de nos populations et libérer le peuple congolais et d’Afrique », a dit Vital Kamerhe.

«C’est la consternation générale. C’est un drame. Je voudrai ici saluer la mémoire de l’homme. Etienne Tshisekedi a consacré toute sa vie pour la restauration de la dignité du peuple congolais. Et c’est à juste titre que son combat se résumait en un seul slogan : le peuple d’abord. C’est toute une philosophie, toute une vision d’espérance et d’épanouissement pour le peuple congolais. Depuis 1981 alors que nous, nous commençons nos premiers pas à l’université de Kinshasa nous avons vu cet homme braver la dictature pour que notre pays soit réellement un état de droit, pour la démocratie et la liberté fondamentale. Etienne Tshisekedi a contribué à la formation de la nation congolaise, lui et son parti UDPS sont des patrimoines pour notre pays, » a témoigné Vital Kamerhe.

Un de pères fondateurs de la nation congolaise…

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa a qualifié, ce jeudi 2 février 2017, la disparition d’Etienne Tshisekedi d’une perte pour la démocratie congolaise.

Corneille Nangaa qui l’a dit au cours d’un cadre de concertation devant les couches sociales à Isiro dans la province du Haut-Uele, a fait observer une minute de silence en mémoire de l’illustre disparu.

«Notre pays s’est engagé sur la voie de la démocratie. Aujourd’hui cette démocratie vient de perdre l’un de ses grands acteurs, en la personne d’Étienne Tshisekedi», a-t-il regretté.

« La RDC vient de perdre un grand homme » selon Félix Kabange Numbi.

Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu, a également fait part de sa « consternation » à l’annonce du décès de l’opposant historique.

« Avec larmes aux yeux, je viens d’apprendre la mort du Patriarche Étienne Tshisekedi wa Mulumba à Bruxelles », écrit son collègue du Kasaï-Oriental Ngoy Kasanji.

« Etienne Tshisekedi vient de tirer sa révérence. Que le Seigneur le reçoive dans sa miséricorde infinie. Paix à son âme!», mentionne l’ancien ministre du Budget, Daniel Mukoko Samba, sur son compte Twitter.

Bruno Tshibala, Secrétaire général adjoint de l’UDPS réaffirme l’unité du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, un jour après la mort d’Etienne Tshisekedi son président du comité des sages à Bruxelles.

« Le Rassemblement a été imaginé par le président Tshisekedi pour atteindre un objectif : l’alternance. Et bien qu’il soit mort, cet objectif reste de mise. Il faut rester uni et soudé au sein du Rassemblement, pour que l’alternance soit une réalité au terme de cette courte transition, c’est-à-dire en novembre prochain », a dit Bruno Tshibala.

Christophe Lutundula, cadre du Rassemblement de l’opposition dont Tshisekedi était le président du conseil de sages, parle d’un héros qui a lutté depuis plus de 30 ans pour l’avènement de la démocratie.

«Nous avons tous l’obligation de continuer ce combat et de le mener à la victoire. Au-delà de la douleur, la charge citoyenne qui nous incombe est de pérenniser l’œuvre de Tshisekedi et de l’immortaliser», a-t-il déclaré à Radio Okapi.

Sur son compte Twitter, Olivier Kamitatu, un autre membre du Rassemblement, parle d’un « capitaine » qui, « au prix de tous les sacrifices », a bravé « tous les risques » et « a gardé le cap ».

« O capitaine, mon capitaine !” Au prix de tous les sacrifices, bravant tous les risques, il a gardé le cap ! Que son âme repose en paix ! », A-t-il regretté.

Martin Fayulu, président de l’Ecide et membre du Rassemblement s’exprime aussi : « Je suis terrassé, je ne sais quoi dire mais saches le déjà que nous avons perdu un monument, une icône et le grand repère de notre pays ». Il ne s’imaginait pas que le lider maximo allait quitter le monde en ce moment difficile que traverse le pays.

« Tshisekedi était important pour le pays mais bon, c’est le destin », dit-il. Très inconsolable, Fayulu pense que Tshisekedi est un « héros national ». Fayulu a même largué un tweet interpellateur.  « La mort du président Tshisekedi laisse un grand vide mais il demeure l’exemple du don de soi au service de son pays ». Pour lui, ce sont des leçons qu’il gardera toute sa vie politique. Et le leader de l’Ecidé de trancher : « le combat de Tshisekedi doit donner des fruits palpables pour qu’il y ait alternance dans ce pays, pour qu’il n’y ait plus confiscation du pouvoir ». Au sujet de l’inquiétude de l’opinion sur une probable implosion du Rassemblement, l’élu de Lukunga rassure : « Le Rassemblement ne peut pas voler en éclats, si nous tous, nous suivons ses enseignements ». De manière ferme, Fayulu promet que le Rassemblement tiendra le coup. « L’esprit Tshisekedi est là et il va demeurer de générations en générations ».

Le célèbre gynécologue congolais, Docteur Denis Mukwege parle d’une grande perte pour la nation : « Emu d’apprendre la mort à Bruxelles d’Étienne Tshisekedi. Grande perte pour la nation.

Albert Moleka, ancien Directeur de Cabinet d’Etienne Tshisekedi affirme: « la mort de Tshisekedi est un grand choc, un vide pour le pays que personne ne peut tenter de combler». Selon lui, Tshisekedi considérait déjà sa mission accomplie depuis 1998 parce qu’il avait cru que le peuple avait déjà récupéré le pouvoir malgré les répressions.

Pour Moleka, la seule fausse note, s’il faut parler de fausse note, dans la vie de Tshisekedi est qu’il n’a pas réussi à aller au bout de son ambition à diriger le pays conformément à sa vision, malgré le fait que l’homme avait été nommé 3 fois Premier ministre.

Albert Moleka indique aussi que Tshisekedi voulait abandonner la vie politique active et avait affirmé à ses collaborateurs que les élections de 2011 étaient son dernier challenge avant un retrait définitif de la scène politique. «Mais voilà la situation au pays ne lui a pas laissé d’autre choix. Mais ça c’est un autre chapitre», a-t-il déclaré.

Protais Lumbu Maloba, ex-président de l’UDPS/Kibassa et l’un de 13 anciens parlementaires parle, lui aussi, à propos de Tshisekedi :« Etienne, toujours se surpasser, démystifier la cible, réarmer les siens et fixer le cap pour la victoire de l’Udps».

« C’est avec consternation que j’ai appris le décès à Bruxelles d’Etienne Tshisekedi, Président de l’UDPS et icône du combat pour la démocratie et l’État de droit en République démocratique du Congo. Avant toute chose, j’exprime mes condoléances les plus attristées à sa famille, à l’UDPS, à l’opposition et à la Nation congolaise toute entière. Le décès inopiné d’Etienne Tshisekedi, en ce moment particulièrement décisif de notre histoire est une perte immense qu’on ne saurait combler de sitôt », a dit le président de Rassemblement congolais pour la démocratie/Kisangani mouvement libération (Rcd/Kml), Mbusa Nyamuisi.

La Communauté Internationale pleure aussi Etienne Tshisekedi

Plusieurs dirigeants étrangers saluent la mémoire de l’opposant congolais Etienne Tshisekedi.

La présidente de la Commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, a présenté les condoléances de l’UA et de la sienne à la famille d’Etienne Tshisekedi, à l’UDPS, au peuple et au Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC).

NkosazanaDlamini-Zuma, qui décrit Etienne Tshisekedi wa Mulumba comme une personnalité éminente de la politique congolaise, a déclaré que « la meilleure façon d’honorer son héritage et sa longue lutte pour la démocratie en RDC est de mettre pleinement en œuvre l’Accord du 31 décembre ». La présidente de la Commission de l’Union africaine appelle le peuple congolais et les forces de défense et de sécurité à rester « unis en ce moment de profonde douleur ».

Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders reconnaît en Etienne Tshisekedi « une figure politique marquante de la République Démocratique du Congo » durant plusieurs décennies ».

« Le dernier combat d’Etienne Tshisekedi pour le respect de la Constitution et de la démocratie a abouti à la conclusion de l’accord de la Saint-Sylvestre. La Belgique s’associe à la population congolaise dans sa douleur et dans son souhait de voir cet héritage du président du Rassemblement porter ses fruits et être mis en œuvre », souhaite M. Reynders.

Communiqué de presse

A l’occasion du décès d’Etienne Tshisekedi, le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Étrangères Didier Reynders tient à présenter ses plus sincères condoléances à la famille et au peuple congolais. Pour Didier Reynders, une figure politique marquante de la République Démocratique du Congo durant plusieurs décennies s’est éteinte aujourd’hui.

Le dernier combat d’Etienne Tshisekedi pour le respect de la Constitution et de la démocratie a abouti à la conclusion de l’accord de la Saint-Sylvestre. La Belgique s’associe à la population congolaise dans sa douleur et dans son souhait de voir cet héritage du Président du Rassemblement porter ses fruits et être mis en œuvre.

Ambassade du Royaume de Belgique à Kinshasa

Le Représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC, Maman Sidikou, se dit consterné par le décès d’Etienne Tshisekedi dont il a salué la mémoire.  «Le président Tshisekedi est connu pour être un grand combattant  de la liberté. C’est une grande perte pour nous. Je le connaissais personnellement et je suis allé le voir plusieurs fois et il m’appelait gentiment grand chef », a-t-il indiqué.

Interrogé sur l’impact du décès de l’opposant historique sur l’accord du 31 décembre, M. Sidikou a déclaré: «Il faut se dire que les Congolais savent ce qu’ils font. Ils veulent la paix, la réconciliation et avancer vers les élections paisibles, crédibles et transparentes. Les uns et les autres s’arrangeront pour qu’il n’y ait pas d’impact négatif».

L’opposant historique congolais Etienne Tshisekedi, mort mercredi à Bruxelles, laissera “une empreinte indélébile” dans l’histoire de son pays, a estimé jeudi le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault.« Je m’incline devant la mémoire d’Etienne Tshisekedi, homme de paix et de progrès, qui a lutté toute sa vie pour la démocratie et la liberté en République démocratique du Congo », a déclaré M. Ayrault dans un communiqué. Et de renchérir qu’Etienne Tshisekedi laisse une empreinte indélébile dans l’histoire de son pays. Son engagement ultime pour le respect de la Constitution aura contribué à la signature de l’accord du 31 décembre 2016. Il est important, pour la mémoire d’Etienne Tshisekedi et pour l’avenir de la RDC, que les espoirs suscités par cet accord se concrétisent rapidement pour une transition démocratique à la fin de l’année 2017. À sa famille, à ses amis politiques et au peuple congolais, je présente les sincères condoléances de la France.”

L’ambassade des Etats-Unis en République démocratique du Congo a fait un communiqué ce jeudi 2 février 2017 pour rendre hommage à Etienne Tshisekedi décédé ce mercredi 1er février 2017 à Bruxelles suite à une embolie pulmonaire, selon les sources médicales.

« Sa mort donne une occasion à tous les congolais de s’unir pour honorer sa mémoire et renforcer les principes démocratiques pour lesquels Etienne Tshisekedi a consacré toute sa vie, depuis l’indépendance du Congo jusqu’à la signature de l’accord historique le 31 décembre 2016 », a indiqué l’Ambassade américaine à Kinshasa dans son communiqué.

Au nom de toute la communauté américaine en RDC, l’Ambassade des Etats-Unis a transmis ses « sincères condoléances » au peuple congolais ainsi qu’à la famille biologique du disparu.

« En honneur à Tshisekedi, marche vers des élections crédibles et apaisées pour que la population puisse faire son choix, promesse de la Constitution »,  atweeté la diplomate canadienne, Ginette Martin.

Ginette Martin a auparavant salué en Étienne Tshisekedi, « figure historique de l’opposition », la mémoire « d’un important défenseur de la démocratie ».

Pour Louis Michel, député européen et ancien ministre belge des Affaires étrangères, cité également par Belga, le décès d’Etienne Tshisekedi enlève au monde « un visionnaire, une figure emblématique forte profondément attachée à sa région, le Kasaï et à son pays ».

Il estime qu’Etienne Tshisekedi était un « défenseur acharné de la démocratie qui a mis tout son savoir, tout son savoir-faire et tout son savoir-être au service de son pays ».

Louis Michel regrette qu’Etienne Tshisekedi n’ait pas eu la possibilité de participer aux institutions issues de l’accord politique du 31 décembre dont il a été le grand artisan.

L’ancien sous-secrétaire d’Etat américain sous Georges Bush s’est dit indigné par la mort du sphinx de Limete hier en Belgique, Herman Cohen.

Il présente ses condoléances à la famille du président  de l’Udps qui est mort le 01 février à Bruxelles et déclare qu’Étienne a travaillé toute sa vie pour la démocratie et les droits humains en RDC.

Un choc

Sur Twitter, le Commissaire pour la paix et la sécurité de l’Union africaine (UA), SmailCheregui, se dit choqué et attristé par le décès d’Etienne Tshisekedi.

« We’re shocked & saddened by news of the passing of Congolese political leader Mr Etienne Tshisekedi. Condolences to his family and pple of DRC “,says Amb. SmailChergui.

Jean Ping, ancien président de la commission de  l’Union africaine (UA) et candidat malheureux à l’élection présidentielle au Gabon en 2016, regrette la disparition d’un  leader historique.

« J’adresse au peuple de la RDCONGO mes condoléances suite à la disparition du leader historique, EtienneTshisekedi », affirme Jean Ping.

Collette Braeckman, journaliste au quotidien belge « Le Soir ». Spécialiste de la région des Grands Lacs, elle a beaucoup travaillé sur la RDC dont elle connaît bien le personnel politique.

D’Etienne Tshisekedi, elle retient surtout son « opiniâtreté » et une certaine « radicalité » qui lui a peut-être barré la route du pouvoir.

« J’ai surtout rencontré Etienne Tshisekedi vers la fin des années 1980, début 1990. Ce qui le caractérisait, c’était son obstination. C’était un homme qui ne cédait pas aux pressions, qui restait sur ses positions surtout à l’époque de ses affrontements avec le président Mobutu, de sa lutte d’imposer l’UDPS comme deuxième parti politique. En ce moment-là, il était un homme très inspirant parce qu’il avait une grande ténacité », raconte-t-elle.

Pour la journaliste, on gardera d’Etienne Tshisekedi l’image « d’un homme qui a eu le courage de dire non, d’inspirer des attitudes courageuses ».

Colette Braeckman estime que Tshisekedi restera « un Moïse qui a mené son peuple jusqu’au bord de la mer rouge qu’il n’a jamais traversée ».

 

Les Combattants aussi réagissent

Au rond-point Ngaba, hier matin, un débat houleux entre les parlementaires débout a eu lieu. Tous reviennent sur la suite des discussions autour des Evêques de la Cenco. Vont-elles aboutir ou pas ? Certains  s’interrogent sur le potentiel successeur du sphinx de Limete au mécanisme de suivi de l’accord de la Saint Sylvestre, étant donné que celui est muet quant à  ce.

A l’Echangeur de Limete, certains parlementaires disent qu’il devient très compliqué pour Félix Tshisekedi d’être Premier ministre en l’absence de son père.

A Lemba Super, les adeptes de Tshisekedi comparent la chute de leur leader à celle de Papa Wemba. Tous deux sont morts sur scène. Si pour le premier c’est sur une scène politique, pour le second sur une scène musicale. Ces parlementaires débout appellent déjà le Sphinx de Limete «Héros National » et proposent même pour des funérailles dignes de son rang et pour honorer son combat politique que son corps soit rapatrié après la mise en place du gouvernement issue de l’accord du 31 décembre.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse