Faisant la ronde dans la ville de Kinshasa: Matata Ponyo palpe du doigt l’opération d’évacuation des immondices

par -
0 766
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Premier ministre au volant de sa jeep

C’est vers 4 heures du matin, pendant que tout le monde dormait encore, que le Premier ministre Matata Ponyo a présidé la réunion avec tous les services concernés dans l’assainissement de la ville province de Kinshasa. Preuve que l’exercice de certaines charges publiques exige le sacrifice et l’oubli de soi. Et ce, avant de faire la ronde de toutes les décharges publiques dans la ville province de Kinshasa.

Seul au volant de sa jeep, le Premier ministre voulait palper du doigt l’opération d’évacuation des immondices dans les principales décharges publiques, gérées jadis par l’Union Européenne et qui sont à ce jour aux mains du Gouvernement de la République. Profitant de l’occasion, le Chef de l’Exécutif congolais n’a pas manqué de se rendre compte de l’état de délabrement très avancé de l’avenue ex-Bokasa, avant de proposer quelques mesures d’urgence.

Partout où le Premier ministre est passé, même si c’était très tôt le matin, les Kinois n’ont pas manqué de s’exprimer, pour notamment fustiger l’impuissance des autorités de la ville province de Kinshasa concernant la réhabilitation de l’avenue ex-Bokasa et l’évacuation des immondices au grand marché appelé communément « Zando », dans la commune de la Gombe.

Après cette ronde, un directeur du Bureau central de coordination (BCECO) a expliqué à la presse qu’ils ont fait la ronde avec le Premier ministre Matata Ponyo qui est le champion du suivi des projets. « Le constat que nous avons fait pour le projet assainissement est que les travaux se déroulent comme il faut, mais nous avons constaté qu’il y a certains points d’amélioration qui méritent des actions urgentes à mener pour apporter certaines corrections en temps opportuns, parce que c’était quand même un projet à impact visible et immédiat et que sur base de certaines observations qu’il a faites, nous allons développer un plan d’action rapidement pour apporter les dites corrections en temps opportun », dit-il, avant d’ajouter qu’en ce qui concerne la voirie qui n’est pas partie intégrante du projet assainissement, le constat est que la situation n’est pas très reluisante et que cela nécessiterait aussi une action très urgente.

Surtout en parlant de l’avenue de l’ex-Bokasa, ils ont remarqué qu’il y a un morcellement des immondices et qu’il faudra une action d’abord au niveau de l’enlèvement de ces immondices très rapidement et une grande action qu’il faut mener pour la chaussée, parce qu’il a été constaté aussi que la chaussée est vraiment endommagée et qu’il faudra apporter des actions d’amélioration très rapidement pour rétablir la circulation.

Au sujet des instructions précises données par le Premier ministre par rapport à l’assainissement, ce directeur a expliqué que l’on doit retrouver notre robe d’entant du démarrage du projet, parce qu’on avait atteint un niveau où, lorsque vous venez de l’aéroport jusqu’à Limete, on avait une vue très remarquable qui faisait de notre capitale une de plus belles. Malheureusement, constate-t-il, on a constaté qu’il y a certains points de faiblesse et c’est là où il y a besoin d’apporter des actions correctives pour remonter à ce niveau-là. Alors, il y a une commission qui a été mise en place pour réfléchir en profondeur sur les pistes d’actions pour pouvoir apporter ces améliorations.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse