Facilitateur ou modérateur du dialogue: Saïd Djinnit attendu par la classe politique congolaise

par -
0 899
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après qu’il ait rencontré le Président de la République, l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la région des Grands Lacs, Saïd Djinnit était cette fois-ci reçu par le ministre de la Justice qui assume l’intérim de son collègue des Affaires étrangères en mission en France. Au sortir de cette audience lui accordée par Joseph Kabila, Said Djinnnit n’a pas caché sa volonté d’entamer des consultations avec la classe politique congolaise en vue d’écouter ses attentes par rapport à ce qu’elle envisage pour le dialogue national. Dans toutes ces audiences, il se fait accompagner du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo, M. Maman Sambo Sidikou.

« Vous savez que chaque fois que je viens à Kinshasa, je fais une visite au ministre des Affaires étrangères, en l’occurrence au ministre de la Justice qui assume son intérim pour faire le point sur des questions d’intérêt mutuel sur le mandat que je porte sur la région des Grands Lacs », a-t-il indiqué, à l’issue de l’audience que lui accordée Alexis Thambwe Mwamba. Et d’ajouter que nous avons discuté de la question de la neutralisation des forces négatives, de la mise en œuvre de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, dont une composante importante est mise en œuvre par la Rd Congo à travers les engagements nationaux.

« Nous avons également évoqué la préparation de la conférence sur les investissements privés qui se déroulera ici en février de l’année prochaine », ajoute-t-il, tout en insistant sur le fait que le SG lui a demandé d’entreprendre des consultations sur le dialogue qui est envisagé dans ce pays, afin de lui permettre de répondre à une requête qui lui a été faite par les autorités congolaises au sujet d’une possible facilitation.

Il important que je fasse le tour des parties prenantes pour voir exactement ce qui ressort et dans quelle mesure les Nations Unies seront en mesure d’aider ce pays. Evidemment, nous attacherons la plus grande attention et intérêt à ce que les élections qui sont envisagées dans ce pays se déroulent dans les meilleures conditions possibles conformément à la constitution.

Selon une source sûre, c’est la semaine prochaine que Said Djinnit commencera de recevoir la classe politique congolaise. Et ce, pour arriver aux objectifs pour lesquels Ban Ki-moon l’a dépêché en Rd Congo.

(JMNK)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse