Facebook: Un réseau qui rassemble et désunit

par -
0 488
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans l’ancien temps, communiquer avec des personnes qui vivent loin coûtait trop cher. Ainsi, dans le souci de rassembler ou de réunir les hommes dans toute l’étendue du monde, apparait les réseaux sociaux ; moins chers, et accessibles pour tous  à l’instar de Facebook.

Facilitant la communication, le Facebook privilégie les humains à s’exprimer comme ils veulent quand ils veulent, ou ils veulent  et  à n’importe quel moment.

Mais ce dernier devient de nos jours un facteur qui rassemble et sépare les humains, du fait que grâce à Facebook, l’internaute peut parler avec les siens qui vivent à des distances à tout moment, comme s’ils sont tout près.

Mais à cause également de ce même réseau,  l’on trouve ainsi des familles séparées, des amitiés disloquées. La conversation sur Facebook devient vite source de distraction pendant le travail, à l’école, à l’université, etc.

Deborah Kasoki est étudiante à l’Université pédagogique national (UPN) et utilisatrice des réseaux sociaux, dont le Facebook. Elle témoigne : « J’utilise Facebook parce que c’est un réseau qui me permet d’entrer en  contact  avec mes amis et mes tantes qui sont dans d’autres pays. Toutefois, son utilisation dépend d’un utilisateur à un autre. Certains restent connectés du matin au soir, sans pourtant se rendre compte qu’ils ont des taches à remplir. Ils  deviennent ainsi esclaves de ce réseau. Quant à moi, je ne me laisse pas distraire dans cela, quand j’ai autre chose à faire je ne me connecte pas. Mais j’utilise l’Internet grâce auquel je suis informée de certains faits, étant donné que je suis moi-même communicologue ».

D’après les analystes chercheurs,  si le réseau Facebook était un pays, il serait deuxième le plus peuplé après la Chine. Cependant, l’usage de ce réseau accroît des antivaleurs. Certaines filles trouvent un bon moyen pour nouer des relations pouvant aboutir au mariage. Et certaines en profitent pour briser des foyers. Cependant, parmi les abonnés de ce réseau, se trouvent aussi des couples mariés utilisant parfois le Facebook par des comptes séparés, et d’autres par compte commun.  A cet effet, Monsieur Willy Kalonji  avoue : «  Mon épouse est tellement jalouse et brutal, ce qui fait que  je ne  puisse lui confier mon code Facebook, et je ne contrôle pas le sien. Cela permet de préserver un bon climat à la maison », a-t-il dit.

Pendant que Facebook devient un sujet de dysharmonie au sein des ménages,  c’est bien le contraire avec le couple  Kalor Kaleka : «  Nous utilisons un seul compte, parce que nous sommes basés sur une confiance mutuelle. Raison pour laquelle nous parvenons à bien gérer notre compte », a-t-il témoigné

Etant accessible à  tous,  Facebook implique  des élèves,  des gamins et gamines de  10 ou 11ans voire même en dessous de ces âges. Actuellement, ce réseau social est utilisé partout. En famille, chacun  est concentré dans son coin avec son portable,  dans le milieu professionnel, à l’école et  à l’université pendant les heures de cours, et même à l’église, pendant la prédication.

Mme Chantal Mpaka, mère de famille, tranche : «  Ce réseau  est mal utilisé. De nombreuses personnes trouvent du plaisir à publier des photos prises soit dans un restaurant, dans une salle de bain, en  chambre, etc. Elles en profitent aussi pour salir les réputations  par des montages de photos. Pis encore, des comptes sont piratés, et c’est là qu’il convient d’en appeler vraiment à la conscience individuelle et collective des utilisateurs de Facebook », a-t-elle confié.

( Djeria Muanza Kazadi /stagiaire Upn )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse