Face à la spoliation et aux constructions anarchiques: Lumeya et Atama déterminés à rétablir l’ordre dans les camps militaires

par -
0 283
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans la ville province de Kinshasa, des camps militaires sont spoliés au grand dam de tout le monde, d’autres sont désaffectés sans que l’on ne sache d’où et de qui vient la décision, empêchant de ce fait l’homme en arme de bien remplir ses obligations légales.  Le temps était donc venu pour le ministre des Affaires Foncières et son collègue de la Défense, Anciens combattants et réinsertion, respectivement Lumeya-Dhu-Maleghi et Crispin Atama Tabe de prendre des mesures qui s’imposent, dans l’objectif d’arrêter non seulement les conflits nés de cette situation, mais aussi de mettre un terme à la spoliation et l’occupation illégale des camps militaires.

Des camps militaires sont envahis par des constructions anarchiques non seulement à Kinshasa, mais aussi dans d’autres provinces du pays. Difficile dans ce contexte pour l’armée de protéger ce site face aux occupants illégaux. Conséquence, les concessions militaires sont rongées. Le ministre des Affaires Foncières, Lumeya-Dhu-Maleghi et son collègue de la Défense, Anciens combattants et Réinsertion, Crispin Atama Tabe veulent mettre fin à l’anarchie. A travers une réunion interministérielle tenue jeudi au cabinet des Affaires Foncières, ils ont envisagé de prendre de dispositions pour enrayer ce phénomène d’occupation illégale.  Il s’est agi au même moment d’examiner le dossier de spoliation de chaque camp militaire. Savoir comment les occupants actuels dont les habitations, pour la plupart, serpentent les sites militaires, ont obtenu des titres ? Mais, comment ils sont surtout devenus propriétaires dans un espace réservé à l’armée. Ils ont décidé d’envoyer des experts de deux ministères pour enquêter sur la situation de spoliation de chaque camp militaire.

Les deux parties se sont penchées sur ce dossier en présence de deux ministres du secteur, Lumeya-dhu-Maleghi et Chrispin Atama Tabe.  Objectif, arrêter la spoliation et l’occupation illégale des camps militaires dans la ville de Kinshasa. Après avoir passé en revue la situation de chaque camps et écouté  le rapport présenté par chaque commission, les deux ministres ont promis d’examiner d’abord les différents rapports avant de prendre des mesures qui s’imposent. La finalité de cette démarche est d’arrêter l’anarchie, démolir les constructions anarchiques et surtout remettre l’Etat congolais dans ses droits en stoppant l’envahissement des camps militaires par des occupants illégaux. Le général  Mutombo Katalayi,  Conseiller juridique du ministre de la Défense et président de la grande commission a rappelé que l’envahissement doit cesser. Rappelons que tous les occupants irréguliers subiront la rigueur de la loi. Les bulldozers vont raser toutes les constructions anarchiques.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse