Face à la presse le vendredi dernier: Fally Ipupa culpabilise le producteur angolais

par -
0 2727
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après sa tournée euro-américaine, l’artiste musicien Fally Ipupa « Di caprio la merveille » a conféré avec la presse pendant près de deux heures le vendredi 11 septembre dernier dans un restaurant à la Gombe. Comme promis, cet artiste congolais a parlé du conflit l’opposant à un producteur des spectacles qui l’a invité dernièrement pour une tournée en Angola, une affaire qui reste toujours au centre d’actualité musicale. Ce dernier, comme il bien se le rappeler, l’a accusé d’abus de confiance pour avoir perçu une somme en avance sans jouer et respecter les clauses du contrat.

Réagissant à ces allégations, Fally Ipupa a déclaré que la faute incombe à ce producteur par sa propre turpitude. Il l’a jugé sans ambages, d’incapable de l’accueillir, lui et son groupe au pays du président Dos Santos.

A la question se rapportant aux critères de sélection   des artistes faisant partie de son label « F Victime », la vedette a répondu que les candidats devraient tout simplement posséder des qualités et des talents artistiques et présenter à la firme américaine une œuvre de qualité acceptable. Outre cela, il a fait un plaidoyer en faveur de la musique congolaise dominée aujourd’hui par celle des étrangers notamment les musiciens nigérians ivoiriens. Pour que notre musique puisse retrouver sa place sur l’échiquier africain et international, les musiciens doivent s’aimer et se tolérer au lieu de se jeter les quolibets à tout moment à cause du succès, a souligné Fally Ipupa.  Il a aussi interpellé les DJ et les professionnels des médias dans leur rôle de faire la promotion de la musique congolaise en exerçant leur métier. Il n’a pas épargné le Gouvernement, qui selon lui, a également la mission de faire le rayonnement de la culture en générale.

Enfin, il a fait appel à ses musiciens de faire la promotion de leur album « Libre parcours » récemment sorti sur le marché du disque, dans lequel il leur a donné l’occasion de s’exprimer valablement. Pour ses détracteurs, il a lancé le slogan « Boundana na ngo » comme pour dire, il a fixé la barre très haut, ce qui ne sera pas facile pour l’atteindre.

En faisant le compte rendu de son périple, il a prétendu avoir donné au total neuf concerts, accompagné de tous ses musiciens qui sont rentrés au pays au grand complet, contrairement aux fausses rumeurs répandues sur la probable défection de membres de son groupe. Dès son retour à Kinshasa, Fally Ipupa a donné un concert à Béatrice Hôtel à la Gombe, qui a drainé une foule nombreuse. Il a été aussi à la clôture du la 1ère édition du festival de Francopholie, qui a fermé ses portes le week-end passé au théâtre de Verdure.

(Franck Ambangito)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse