Face-à-face Bruno Tshibala-Ousmane Doré: La BAD prête à diversifier sa coopération avec la Rdc

par -
0 494
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Nouveau Directeur général pour la Région Afrique Centrale au Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), M. Ousmane Doré était le mercredi dernier reçu par le Premier ministre Bruno Tshibala. A la Primature, il a expliqué qu’il est à Kinshasa pour une prise de contact avec les autorités du pays. A l’occasion, ils ont passé en revue la coopération entre la BAD et la Rdc, du reste au beau fixe. « Je venais seulement leur réaffirmer l’engagement de mon Institution à accélérer le rythme de coopération qui aujourd’hui se situe à environ 1,3 milliards de dollars Us et qui pourrait être porté à un niveau beaucoup plus élevé », dit-il, avant d’ajouter que le sens de la coopération a été salué par le Premier ministre et qui a reconnu les efforts de notre institution dans le secteur comme les infrastructures, particulièrement l’énergie, mais aussi dans le domaine de l’agriculture, des questions sociales et de la gouvernance.

Soulignons que M. Ousmane Doré est aussi venu pour témoigner l’engagement de la BAD pour booster la coopération qui devrait peut-être toucher d’autres secteurs de l’économie congolaise et les deux ont passé en revue la situation macroéconomique que connait la Rd Congo. Une situation qui est imputable en partie à l’effondrement de cours des matières premières qui ont amené la Rdc à passer d’une croissance qui était aux environs de 7 à 8%, à une croissance nettement en deçà du taux de croissance démographique.

Et ceci est une interpellation pour la BAD, organisme de développement. Et ce, parce que les cours des matières premières parfois ne sont pas sous le contrôle des Etats. Comme pour dire qu’il faut créer une résilience qui passe par la diversification de l’économie, pour que les chocs exogènes ne viennent pas compromettre les acquis que les Etats ont réalisés. Raison pour laquelle ces échangent ont tourné autour du secteur agricole, qui reste un secteur clefs par lequel la Rdc avec ses potentialités pourrait réussir à monter une résilience face aux chocs exogènes. « Le Premier ministre Bruno Tshibala nous a rassuré de l’engament de son Gouvernement à poursuivre les réformes, non seulement sur le plan économique et politique à travers les accords avec les partis politiques, pour que la Rdc puisse tourner la page de son histoire pour le développement. Mais aussi pour que l’émergence tant souhaitée par les autorités puisse se réaliser dans un proche avenir », termine-t-il.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse