Fabregas et Koffi à couteaux tirés

par -
0 280
Fabregas au centre double disque d’or/Ph. France24
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au lendemain de son départ de Wenge Musica Maison Mère, le chanteur Fabregas Mbuyulu qui se pseudonyme maintenant Maestro-le-métis-noir a été récupéré par Koffi Olomide, le Quadra Koraman Mopao Mokonzi qui venait de monter une nouvelle maison de production baptisée « Koffi Central ».

Ce qui fait que Fabregas s’est retrouvé comme étant le premier musicien de la nouvelle maison de Koffi Olomide. De là a été produit le bonus « Ya Mado » qui a fait fureur à l’époque mais vite, Fabregas a choisi de suivre le nouveau chemin que Dieu a tracé devant lui. Il commence par fonder sa propre maison de production « Wanted Music » et son propre groupe qu’il baptise « Vila Nova » et recrute de musiciens, surtout ses jeunes amis de la commune de Matete parmi lesquels jeune chanteur Ibrator que Fabregas venait de nommer chef d’orchestre.

Comme « Le métis noir » a refusé d’évoluer sous la casquette de la maison « Koffi Central », le Quadrakoraman a juré d’en faire voir de toutes les couleurs à cet ancien sociétaire de Wenge Musica Maison Mère en commençant par déstabiliser son orchestre. Celui d’ailleurs qui serait à la base du départ de 3 musiciens de Fabregas. A un moment il aurait aussi voulu partir la chanteuse Tantiana du circuit de Mbuyulu. Lors point d’un point de presse qu’il a tenu le week-end dernier en sa résidence de Ma Campagne, « Le métis noir n’est pas parti par quatre chemins pour cracher les venins su Koffi Olomide : « Mopao Mokonzi, c’est mon vieux, je lui dois beaucoup de respect. Cependant je me suis toujours posé de nombreuses questions sur son comportement dans le monde musical congolais. C’est lui, en fait, qui est le grand déstabilisateur de la musique congolaise. Il n’aime jamais voir des gens évoluer pour l’honneur de la culture congolaise. Je ne suis pas d’accord avec lui simplement parce qu’il a voulu se servir de moi comme pivot déstabilisateur oubliant que j’ai une éducation qui me guide toujours à respecter les autre ainsi que leurs biens.

Si vous ne le saviez pas, je vous l’annonce aujourd’hui que c’est lui qui aurait donné de l’argent à Ibrator et les 2 autres afin qu’il quitte mon orchestre.

Au niveau où je me trouve aujourd’hui, je ne vois pas la maison « Koffi Central » me produire parce que « Wanted Music » ma propriété m’a déjà hissé à un niveau international et ce sera de même avec tous les artistes qui signeront des contrats avec ma structure.

Comptant parmi les géants de la chanson congolaise, Koffi devra afficher le même comportement comme les autres qui ne visent plus qu’un bel avenir pour la chanson congolaise. Jamais papa Lutumba, papa Bombenga ne pourraient passer le plus clair de leur à songer à déstabiliser les orchestres des autres ».

Voilà donc la quintessence de l’entretient que Fabregas a eu avec les chevaliers de la plume et du micro la fin de la semaine dernière.

(Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse