Exetat hors session 2017-2018: 678.348 candidats pour 1964 centres

par -
0 239
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les épreuves hors session de l’Examen d’Etat édition 2017-2018 ont été lancées hier mercredi 02 mai 2018 sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo et se clôturent le lundi 07 mai 2018. Ce, conformément au calendrier scolaire de l’année en cours. Hier mercredi 02 mai 2018, les élèves finalistes des humanités ont passé les épreuves de dissertation et de rédaction. Et ce jeudi 03 mai 2018, ils passent les épreuves traditionnelles des options techniques qui jadis se déroulaient le premier jour de la session ordinaire. Enfin, du vendredi 04 mai au lundi 07 mai 2018, viendra le tour de l’épreuve orale de français.

Quant aux épreuves pratiques, celles-ci seront organisées localement, sauf pour les options techniques agricoles du cycle long et pour le jury national du cycle court dont les questions sont rédigées au niveau national et se dérouleront du mardi 08 au lundi 14 mai 2018.

C’est ce qui ressort de la carte postale publiée par l’inspecteur général Djamba Kaombe Michel. À l’en croire, comparativement aux épreuves hors session 2017 qui avaient enregistré 630.062 candidats, celles de 2018 avec un effectif global de 678.348 candidats au secondaire général, normal et technique pour 1964 centres, connaissent un accroissement des effectifs de l’ordre de 48286 candidats soit 7,11%. Cette augmentation d’effectifs pourrait être imputée à la scission des provinces éducationnelles passées de 30 à 43 et à la sensibilité des autorités politico-administratives qui ne cessent d’encourager leurs candidats finalistes à ne pas interrompre le cursus scolaire.

Les effectifs du cycle court professionnel sont passés de 5.243 en 2017 à 4947 en 2018, soit une diminution des effectifs de l’ordre de 296 candidats ce qui représente une réduction de 5,9%. Quant à cette déperdition au cycle court professionnel, ses causes seraient encore difficiles à élucider, selon les organisateurs.

Le nombre de centres passe de 1844 en 2017 à 1964 pour le cycle long en 2018, soit un accroissement de 120 centres ce qui représente 6,1% tandis-que le cycle court, le nombre des centres est passé de 294 en 2017 à 286 en 2018, soit une diminution de 8 centres (ce qui représente 2,7%).

Djamba Kaombe Michel a souligné que la particularité de l’année 2018 pour les épreuves hors session est que 678.348 candidats au cycle long. Il se dégage également 175.199 candidats pour les épreuves traditionnelles soit 25,8%, tandis qu’au cycle court de 4,947 inscrits, le nombre des candidats aux épreuves traditionnelles est de 4.456 soit 90,0%.

Rappelons que le gouvernement provincial de Kinshasa, à travers son ministère de l’Environnement, éducation et genre a insisté sur la nécessité pour les écoles de se conformer au respect des frais de participation aux épreuves de l’examen d’État dont le montant s’élève à 71.500 FC cette année.

Aussi, l’exécutif provincial précise que le paiement de ses frais pourront se faire de manière échelonnée et donc pas nécessairement en une seule tranche comme l’exige certaines écoles.

Par ailleurs, il en est de même pour les frais de participation au test national de fin d’étude primaire estimés à 15.500 FC.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse