Exclusif-Kananga : Pour avoir giflé un avocat, le chef d’agence « soficom »placé sous mandat d’ arrêt provisoire ( Audio)

par -
0 6402
Quelques avocats de Kinshasa lors d' une manifestation de protestation au ministère de l' intérieur. Photo/tiers
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Situation tendue cet après-midi à dans la ville de Kananga, province du Kasaï- Central. A la base, une dispute qui a tourné au vinaigre entre un avocat et le chef d’agence locale de Soficom, une société libanaise spécialisée dans le transfert d’argent. Selon plusieurs sources, le chef de succursale de Soficom a assené un coup violent à Me Benoit Ndambi sous prétexte que son échange avec le maire de la ville de Tshimbulu trouvé sur place, troublé le fonctionnement de son agence.

« Tout a commencé quand Me Benoit Ndambi venu faire ses transactions chez Soficom engage un échange avec le maire de la ville de Tshimbulu, qu’ il trouve dans les installations de Soficom. Une discussion mal digérée par le chef d’agence qui la considère comme un dérangememnt. Mohamed intimera alors l’ordre aux gardiens de faire sortir l’avocat des installations. Pris de colère face à la résistance de l’ avocat, Mohamed sortira de son bureau et pour gifler Me Benoit » raconte un témoin.

La situation dégénère, les activités sont momentanément suspendues. Exaspérés, les motocyclistes mettront la main sur Mohamed qu’ils amèneront à la direction provinciale de la direction générale de migration où il passe aux aveux. Après l’interrogatoire, la DGM se dessaisit du dossier et le transfert au parquet général de la République. Auditionné par le procureur, l’ incriminé a été placé sous mandat d’arrêt provisoire avant d’être transféré à la prison centrale de Kamayi où il médite son sort. Une procédure véhément dénoncée par le bâtonnier du barreau de Kananga.

« Il s’agit d’ une infraction commise en flagrance et d’ après la loi, il ‘’Mohamed’’ devrait être jugé en procédure de flagrance et non placé sous le coup d’ un mandat d’ arrêt provisoire », déplore Me Dominique Kambala qui redoute une relaxation du sujet Libanais.

Jean Pierre KAYEMBE

Vous pouvez écouter le bâtonnier Dominique Kambala ici

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse