Examens d’Etat 2015

par -
0 3030
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La liste des lauréats est là

Avec 81%, Michel Minaku salue de bonne manière l’élection de son père comme président de l’APF

*C’est hier qu’a débuté la publication des résultats de l’examen d’Etat édition 2014-2015. La ville province de Kinshasa qui a aligné 120.000 candidats, enregistre 63% de réussite, contrairement à l’année passée où elle a enregistré 64%. Maker Mwangu, ministre de l’Enseignement primaire et Secondaire, Initiation à la nouvelle citoyenneté, attend la clôture de l’opération le 31 juillet 2015 pour savoir quelles sont les meilleures provinces et quelles sont celles qui trainent le pas sur lesquelles le Gouvernement devra fournir des efforts pour obtenir de bons résultats

*Pour cette édition, la lauréate n’est autre que l’élève Tayaye Iley Julia du Lycée Kabambare, qui a obtenu 91% dans l’option Mathématique-Physique. Dès ce week-end, ce sont les résultats du Haut Katanga, du Nord-Kivu (Goma1), de la province de la Mongala (Lisala), du Bas-Uélé (Buta), qui seront publiés.

La ville de Kinshasa était hier en ébullition, à l’occasion de la publication des résultats de l’examen d’Etat édition 2014-2015. Il y avait de quoi être content, d’autant plus que l’attente n’est plus longue comme c’était il  y a quelques années. Désormais, après la présentation de l’examen d’Etat, quelques semaines suffisent pour que les résultats soient publiés. Ce qui permet aux jeunes de remplir facilement les formalités pour la poursuite des études universitaires.

Tout ceci n’a pas été possible, n’eut été l’impulsion donnée par le président de la République et à la perspicacité du Gouvernement congolais, à travers son programme de construction de 100 écoles. Non seulement les moyens conséquents ont été mis à la disposition du ministère de l’Enseignement primaire et secondaire et Initiation à la nouvelle citoyenneté, l’utilisation des nouvelles technologies de la communication et l’information en est pour beaucoup.

C’est dans cette perspective que tous les lauréats de la ville province de Kinshasa ont été reçus hier par le Premier ministre Matata Ponyo, qui les a félicités. Il a encouragé les parents à poursuivre l’encadrement des enfants, parce que c’est aussi une action qu’ils entreprennent pour la République.

Au sortir de cette réunion, Maker Mwangu a pris l’engagement pour qu’au plus tard le 31 juillet 2015, tous les résultats soient publiés à travers toute la République. Mais pour aujourd’hui, seule la ville province de Kinshasa est concernée et les autres provinces issues du découpage suivront dès ce week-end. Il s’agit des résultats du Haut Katanga, du Nord-Kivu (Goma1), de la province de la Mongala (Lisala), du Bas-Uélé (Buta), qui seront publiés.après.

Et le ministre de rappeler que sur un test de 120.000 candidats reçus pour la ville province de Kinshasa,  63% ont réussi. Et ce, contrairement à l’année passée où le taux de réussite était  à 64%. Il a reconnu qu’il y a quand même une baisse par rapport à l’année passée, mais c’est seulement le 31 juillet que l’on saura quel est le taux moyen au niveau de toute la République. Là, le Gouvernement sera à même de dire quelles sont les meilleures provinces et quelles sont celles qui traînent le pas sur lesquelles nous pouvons et devons fournir un supplément d’efforts pour obtenir les bons résultats comme ceux obtenus au niveau de la ville de Kinshasa.

Heureux qui comme Michel Minaku a brillamment réussi

Ayant réussi avec 81% aux examens d’Etat édition 2014- 2015, Michel Minaku, cet ancien élève d’une école de Ngaliema a salué de bonne manière l’élection de son père Aubin Minaku Ndjalandjoko comme président de l’Assemblée parlementaire Francophone (AFP). Pour bien honorer son père, Michel Minaku n’a pas trouvé mieux que de lui offrir un grand cadeau, son diplôme d’Etat avec un pourcentage impressionnant.

A l’instar de son père, le lauréat Michel Minaku, 17 ans seulement, va inévitablement s’inscrire à l’Université, seul chemin qui dessinera devant lui une très longue et riche carrière, qui lui permettra de son côté de se sacrifier et d’offrir le meilleur de lui-même pour sa chère patrie, la République démocratique du Congo. Ne dit-on pas que « tel père, tel fils !». Ainsi, le président de l’Assemblée nationale, doublé de président de l’APF aura prouvé aux yeux du monde qu’il est non seulement un bon gestionnaire de son institution, mais aussi un bon parent soucieux d’assurer l’avenir de ses enfants.

Ci-dessous les  noms de meilleurs lauréats de l’examen d’Etat session 2015, pour la ville province de Kinshasa :

L’Avenir

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse