Examen d’Etat, édition 2018: Le coup d’envoi lancé au Lycée Amani à Kalemie

par -
0 269
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Gaston Musemena a lancé hier au Lycée Amani, situé dans la ville de Kalemie, province du Tanganyika, la session ordinaire de l’Examen d’Etat, édition 2018. Selon un document consulté par l’Avenir, cette cérémonie s’est déroulée en présence du Gouverneur de la province du Tanganyika, Richard Ngoy Kitangala, du Secrétaire général à l’Epsp, des membres du comité de sécurité de la province et des membres de la famille éducationnelle du Tanganyika. Le Gouverneur du Tanganyika parle d’un mois riche pour sa province, riche pour avoir accueilli les grandes figures de la République notamment le Président de la République, le ministre d’État en charge de la Fonction publique, du Vice-ministre du Travail, la Présidente de l’Union panafricaine de la jeunesse et enfin le ministre de l’Epsp.

Il s’agit là, dit-il, d’un honneur pour la province et surtout pour tous les finalistes du Tanganyika, indique la même source, qui ajoute par ailleurs que l’occasion était indiquée pour encourager les candidats à la concentration et à la détermination à l’exemple de Christian Ronaldo lors du match qui a opposé le Portugal à l’Espagne, le vendredi 15 juin dernier.  « Le seul secret pour réaliser de bons résultats reste la concentration et la détermination », a-t-il rappelé aux finalistes du secondaire avant de conseiller : « Ne céder pas à la précipitation, commencer par le plus facile et déterminer par le plus difficile ».  Les meilleurs lauréats de la province seront pris en charge pour la poursuite de leur cursus universitaire, a déclaré le gouverneur pour stimuler les candidats. Le ministre de l’Epsp en bon père de famille a prié pour les finalistes afin que Dieu leur accorde la concentration, l’intelligence et la détermination pour leur réussite à l’Examen d’État.

Après avoir lancé officiellement la session ordinaire de l’examen d’État, le ministre de l’Epsp et le gouverneur de province ont assisté à l’ouverture de la malle d’items avant de les remettre aux différents chefs des  centres. Gaston Musemena Bongala et Richard Ngoy Kitangala, rejoints par Francine Muyumba, présidente de l’Union panafricaine de la jeunesse, ont ensuite procédé à la distribution des items aux candidats avant d’entamer la ronde de quelques centres dans la ville de Kalemie.

La province éducationnelle du Tanganyika a inscrit 13.122 candidats répartis dans 40 centres alors que pour l’ensemble du pays et les centres hors frontières, le ministère a enregistré 672.290 candidats, soit une augmentation de 39.499 candidats (6,2%) par rapport à 2017 qui avait inscrit 632.710 finalistes. Outre le lycée Amani, la délégation a visité l’école primaire Maendeleo où ont étudié les grandes personnalités du pays dont Laurent Désiré Kabila, Me Jean Mbuyu et Jean-Louis Kayembe. Première construite à Kalemie en 1921,  deuxième étape le CS du Lac et la troisième étape l’école Bakita. Avant Bakita, le ministre a visité le centre numérique l’inspection provinciale principale de Tanganyika.   Le centre assure la formation continue des enseignants. Après Kalemie, le Patron de l’Epsp est attendu à Bukavu, à Bunia et à Aru pour la supervision et s’assurer que tout se passe bien partout.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse