Evolution du processus électoral: La CENI échanges avec la société civile

par -
0 101
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Depuis le lancement du processus électoral par les opérations de l’identification et de l’enrôlement des électeurs, la société civile a toujours accompagné la Commission Electorale Nationale Indépendante dans toutes les étapes devant aboutir à la tenue des scrutins combinés présidentiel, législatif national et provincial du 23 décembre 2018. La rencontre de ce jour s’inscrit dans la poursuite normale de cette collaboration permanente entre ces deux parties prenantes au processus électoral.

Sous l’autorité du Vice-président de la CENI, Norbert Basengezi, les échanges ont porté sur l’évolution des activités électorales. Cette délégation de la société civile de la thématique ‘’élection’’ est venue obtenir les informations à la source sur tous les points d’actualité.  Il leur a été rappelé l’essentiel des réalisations ou du chemin parcouru conformément au calendrier électoral, les difficultés rencontrées et des solutions apportées, ce qui reste à faire et quelques recommandations.

Norbert Basengezi a souligné que depuis le 05 novembre 2017, date de la publication du calendrier jusqu’à ce jour, toutes les activités programmées ont été réalisées dans le strict respect des délais prévus. Il a notamment été évoqué les activités opérationnelle, juridique, politique et sociale et enfin les aspects financier et logistique.

Cette rencontre a permis au Vice-président de la CENI de saluer, au nom de l’Assemblée plénière, la contribution des acteurs de la Société civile dans l’accomplissement de ces différentes activités et de féliciter certaines organisations comme SYMOCEL, CASE, Dignité Humaine, PANEL DES EXPERTS, AETA, EDUCIEL et surtout l’Eglise Catholique et l’Eglise protestante qui ont aligné des observateurs durant l’étape de la révision du fichier électoral.

Pour mettre fin à l’intoxication concernant les électeurs dont les empreintes sont illisibles dans le fichier électoral, la CENI a procédé depuis le lundi 03 septembre 2018, à l’affichage des listes provisoires des électeurs aux sites de vote.

Les experts de la Société civile ont également été informés de la mission en cours du Président de la CENI à Séoul en Corée du Sud. A cet effet, le Vice-président a informé ses hôtes que les opérations de production des machines à voter vont s’achever le 18 septembre et le 20 septembre la dernière machine à voter prendra la direction de la RD Congo. C’est 106.000 machines qui vont bientôt être déployées pour servir aux élections du 23 décembre 2018.

Pour conclure ces échanges, Norbert Basengezi a indiqué qu’  « ensemble avec vous, nous voudrions intensifier sur terrain les activités de sensibilisation sur la machine à voter à travers toutes les structures de la Société civile (les Eglises Catholiques, Protestantes, Kimbanguistes, les ONG, etc.). Ces activités doivent être urgentes et seront évaluées dans nos prochains cadres de concertation CENI-Société civile ».

JMNK/Ceni

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse