Evolution des habitudes médiatique des kinois de 2014 à 2015

par -
0 736
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les JT  et les séries au top contre les émissions sportives en perte de vitesse 

 pSerge Mumbu, Général Manager de l’Agence Target porte les explications à la presse

 Pour la troisième année consécutive, le cabinet d’études de marchés Target Sarl, a réalisé une enquête sur les médias à Kinshasa intitulée « l’évolution des habitudes médiatique des Kinois de 2014 à 2015 ». Cette agence a présenté à la presse hier jeudi 3 septembre les résultats de ladite enquête sur l’impact des médias à Kinshasa en l’occurrence la télévision classique, la Radio, l’Internet, les chaînes câblées et la presse écrite. Cette étude des habitudes médiatiques des kinois est comparative entre 2014 et 2015, a expliqué  Serge Mumbu, Général Manager de l’Agence Target à la presse. Les changements suivants ont été constatés dans les habitudes médiatiques des kinois en 2015 comparativement à 2014.

Audience des 30 derniers jours…

Des pages de ce document d’enquête, il ressort des constats suivants : Au cours de l’audience des 30 jours, les enquêteurs de l’Agence Target constatent que l’audience de la télévision reste stable autour de 96% alors que les autres médias connaissent une baisse en 2015. Radio : 43% en 2014 contre 33% en 2015, soit une baisse de -10%. Les enquêteurs  constatent que la baisse d’intérêt des hommes, particulièrement les 50 ans et plus. L’internet passe de 35% en 2014 contre  à 29% en 2015, soit une baisse de -6%. D’après Serge Mumbu, GM de l’Agence Target, il constate une baisse d’intérêt des 35 ans et plus.

Pour les chaînes câblées,  la barre est passée de 26% en 2014 contre 21% en 2015, soit -5%. Il ressort des scores plus d’audience dans les districts de la Funa  et à la Tshangu à cause des problèmes d’électricité.  Et quant à la presse écrite, la barre est passée de 10% en 2014 contre 6% en 2015, soit -4%. Il ressort d’une baisse d’intérêt des hommes, particulièrement dans le district de la Tshangu.

Programmes préférés…secteur audiovisuel

D’après Target, les kinois manifestent le plus grand intérêt pour les journaux télévisés, les séries télévisées telles que Saloni sur Couleur Tv et la fille de ma mère sur Antenne A, mais aussi des émissions culturelles du genre Mode et mœurs, femme et société, Kin makambo… En revanche, l’Agence Target constate une légère baisse d’intérêt pour la musique, les films occidentaux, les émissions religieuses et les débats politiques.

Au niveau des programmes préférés à la radio, Target constate qu’à l’instar de la télévision, il y a progression des informations et dans une moindre mesure des émissions de divertissement. La part des sports diminue. Et pourquoi ? Les enquêteurs de Target constatent que les kinois semblent plus intéressés aux émissions sportives câblées.

.  L’agence Target a apporté aussi sa loupe sur les programmes préférés dans les chaines câblées. A cet effet, il ressort que l’intérêt pour les journaux télévisés et les films occidentaux baisse au profit des séries télévisées, de la musique, des sports, des films africains et des programmes de divertissement.

L’internet et la presse écrite à la loupe

Pour les usages préférés de l’internet, Target a constaté,  d’une part, l’attrait des kinois pour la messagerie instantanée est grandissant notamment Facebook, Whatsapp, Viber et cetera. Et d’autre part, les internautes s’adonnent un peu moins à la recherche (santé, sport, emploi) et aux téléchargements (musique, vidéo) notamment à cause de la mauvaise qualité de la connexion. Et quant à la presse écrite, Target apporte la lumière sur les thèmes de lecture préférés dans la presse écrite. Les lecteurs des journaux recherchent de moins en moins l’actualité au niveau de la presse écrite, c’est plus les faits de société et les informations sur les stars sportives, musicales et même ceux de la mode qui les intéresseraient plus.

Les similitudes

Toutefois, dans son approche comparative, Serge Mumbu constate qu’il y a quelques similitudes entre les deux années telles que l’audience plus élevée de la radio et de la presse écrite le matin tandis que la télévision classique, les chaînes câblées et l’internet sont plus suivis le soir, la presse écrite est plus lue le lundi alors que les autres médias enregistrent leurs meilleurs taux d’audience le week-end, la radio est plus écoutée pour la musique et les journaux lus pour l’actualité politique.

Déroulement de l’enquête

Pour la petite histoire, le Cabinet Target Sarl a lancé les études médias dans les villes de Lubumbashi en 2014 et Pointe-Noire en 2015. Et bientôt, les habitants de Goma et Kigali (Rwanda) vont participer aussi à cette enquête. A l’étape de Kinshasa, 1000 personnes dont 500 hommes et 500 femmes sélectionnés selon la méthode des quotas par âge, sexe, occupation et commune de résidence ont participé à chacune de ces études. Ils se sont ainsi prononcés sur l’impact des médias à Kinshasa, la télévision classique, la Radio, l’Internet, les chaînes câblées et la presse écrite.

(Saint Hervé M’Buy)     

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse