Evoluant au Katanga: RJ Kaniera présente l’album « -243 »

par -
0 1626
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Jeune artiste évoluant dans le Grand Katanga, Rj Kaniera a sorti son album au mois d’octobre dernier. Dans cet entretien accordé au talents2kin.com, l’artiste se présente et évoque sa carrière dans les lignes qui suivent.

Pourquoi avoir intitulé votre album   « -243  » ?

Je vais soustraire les deux cornes du diable au quatre points cardinaux pour que le chiffre 3 règne. Parce que le chiffre 3 représente beaucoup pour moi, Jésus est ressuscité le 3ème jour, Mahomet est né au 3ème mois linéaire, et c’est mon 3ème album aussi.

C’est votre 3ème album, dites-vous. Vos précédents ont aussi pour titre des chiffres, Que représentent les chiffres pour vous ?

Ça marque une différence. Dans une fête, lorsque tout le monde est habillé en costume et que vous venez en culotte, cela fera facilement parler de vous. Quand on se pointe avec un album titré comme cela, ça marque la différence. Et aussi le calcul fait partie de notre vie de chaque jour.

Si vous devez parler de cet album en quelques mots, que diriez-vous ?

On a essayé de franchir les portes pour voir comment nous faire connaitre au niveau international. Du coup, j’ai pris des thèmes qui sont utilisés par beaucoup d’artistes, j’ai traité ça à ma manière. ‎

Cette production est à cheval entre‎ Lubumbashi et Zambie, RJ Kanierra se sentait incomplet ? ‎

Incomplet oui, on est tous incomplets quelque part, mais c’était important pour moi d’aller travailler avec les zambiens. Ils sont en avance par rapport à ma province mais il y a des chansons que j’ai travaillées avec des beat-maker d’ici et les Zambiens dont Dalisto, Shyman et Sukari, question de se faire aussi un nom de ce côté-là.

Quelles sont les choses qui rendent ce projet si particulier ?

Déjà, le fait de travailler avec 6 beat-makers c’est déjà beaucoup, chacun a apporté sa touche, sa façon de faire et de voir les choses, j’avais beaucoup de chansons j’en ai sélectionné 13. Et quand je le compare aux autres albums, je pense que celui-ci est spécial par rapport aux autres albums.‎

Kinshasa est quand même pour beaucoup d’artistes un défi à relever, ce 3ème album cela ne vous inquiète pas ?

Mon rêve c’est que le monde parle de moi, que l’Afrique parle de moi, et Kinshasa c’est la capitale, j’ai travaillé avec Sarah Kalume et Sista Becky qui était d’ailleurs invité à mon concert au stade, je pense que pour le volume 2 je m’arrangerais pour voir d’autres artistes de Kinshasa. Mais déjà avec cet album, je demanderai à Talent2kin de pousser un peu cet album. Je pense que c’est un petit problème de promotion.

Je vends mon album sur CD, DVD, Carte Mémoire parce que ceux qui nous piratent, le mettent sur des cartes mémoires. Mais ma stratégie, c’est de vendre les CD moins chers, question de concurrencer la piraterie.

Avant de sortir cet album, Quels ont été vos sentiments ?

Ce qui m’a fait peur c’était de voir venir l’avenir. Je me dis : le prochain album après « -243 » sera comment ? Parce que je me suis beaucoup concentré sur ce 3ème projet. Ce qui me réjouis, c’est que j’ai rêvé et je viens de réaliser.

Si les mélomanes veulent écouter cet album, doivent-ils commencer par quel titre ?

Le titre « Rome », dans la chanson « Rome » en gros je dis que Je suis. Déjà à « Rome », je me suis inspiré de la phrase qui dit :’’ tout chemin mène à Rome’’. Dans la chanson, je dis que je n’ai plus besoin de ce chemin-là, parce que moi, je suis déjà à Rome. C’est un titre taquin, voila pourquoi je le propose.‎

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse