Estimés à 6 millions de dollars américains: Bruno Tshibala donne le coup d’envoi des travaux de réhabilitation de la route Mokali

par -
0 434
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le désormais « Monsieur Social», sobriquet attribué au Premier ministre, et Chef du Gouvernement Bruno Tshibala Nzenzhe a coupé le ruban symbolique, lançant ainsi officiellement les travaux de réhabilitation de la route Mokali, samedi en début d’après-midi, au marché Fer-Bois.

La population habitant le long de ce tronçon, long de quatre kilomètres reliant le Boulevard Lumumba à partir de la place Pascal, au pont Auxeltra Beton sur la rivière Mango en entrant dans les entrailles de la commune la plus peuplée de la République Démocratique du Congo, était en liesse. Des grappes humaines se bousculaient pour se frayer un bout de passage et vivre en live l’événement. Trois raisons justifient cet engouement. La première ; c’était la première fois pour la majorité des habitants de ce terroir de voir d’aussi près un parterre d’hommes d’Etat, autorités politico administratives réunis autour de leur chef vénus réconforter une population habituellement laissée pour compte.

En effet, le Premier ministre était entouré du ministre des Infrastructures et Travaux Publics, Thomas Luhaka, du gouverneur de la ville province de Kinshasa, André Kimbuta Yango, du directeur général de l’Office des Voiries et Drainages (O.V.D), Benjamen Wenga, maitre de l’ouvrage qui a confié l’exécution des travaux à l’Entreprise Power Master International. Cette dernière qui a gagné régulièrement le marché après appel d’offres. Autres personnalités remarquables étaient le bourgmestre de la commune de Kimbanseke, le professeur Gatembo qui recevait chez lui ce parterre d’autorités, les députés et ministres provinciaux etc…

Le Dg de l’OVD a circonscrit le cadre. Son office était depuis des mois en train d’exécuter le programme d’urgence du gouvernement pour la réhabilitation des routes et de certaines artères de la capitale en état de dégradation avancée. Cela en conformité avec le leitmotiv de la « Révolution de la modernité » initiée par le Président de la République, le Raïs Joseph Kabila Kabange. L’office ne travaille qu’au gré des financements de l’Etat ou des partenaires. Il a déjà réhabilité l’Avenue Comorico via le stade vélodrome débouchant sur le pont Makelele. Les engins ont commencé il y a un bon bout de temps l’Avenue Université, la Route By Pass et maintenant voici l’OVD et Pawer sur la route Mokali. Les travaux prendront huit mois et seront exécutés dans les normes internationales avec des travaux connexes en terme des caniveaux et consorts…

André Kimbuta aux « Chinois » : « Vous êtes  la population la plus nombreuse de toutes les provinces de notre chère patrie. Vous devez logiquement dépasser le seuil de 2 millions d’enrôlés et donc plus de deux millions de votants. Puisque les élections vont bel et bien avoir lieu. Vous allez voter en toute responsabilité. Voter les hommes qu’il vous faut pas en fonction des bla bla qu’ils diffusent à longueur des journées sur des canaux médiatiques. Mais au regard de leurs œuvres sur terrain. Ne passez pas vos journées à jouer aux jeux de dames, jeux de six, aux jeux de cartes pour chercher le soir venu à manger chez les pauvres parents qui sont sans emploi. Vous voulez que le dollar baisse, il n y a que le travail qui le fera. Il n y a pas de magie. Regroupez-vous à cent ou à deux cents, initiez un projet développement. Passez ensuite avec le projet bien ficelé voir le bourgmestre qui vous amènera chez moi et je m’engagerai à financer le projet. Si vous plantez le maïs, l’oignon, le haricot, la banane plantain, au bout de quelques mois vous gagnerez de l’argent à la vente de vos produits. Le capital grossira. Vous aurez à manger pour vos familles et de l’argent pour la scolarisation de vos jeunes frères et sœurs. Au bout des quelques mois vous allez vous auto financer. Vous deviendrez indépendants et vous allez vous foutre de la chute ou la montée du dollar. Tel est, croyez- moi le secret de la réussite. Et le Chef de l’Etat vous accompagnera puisqu’il connait Kimbanseke. Quand je lui avais transmis vos doléances sur le manque de route, de l’électricité et l’eau potable il m’a promis qu’il enverrait les ministres en charge de ces domaines à Kimbanseke voir l’état de délabrement et lui faire rapport. Ils sont venus et aujourd’hui le premier ministre inaugure les travaux. Au même moment une passerelle est plantée à la place Pascal. Le chef est donc passé de la parole aux actes. Vous devez en être fers et reconnaissants. De grâce utilisez la et ne vous faites pas écraser comme des rats car vos vies sont précieuses nul n’a le droit de la vous arracher… ». Applaudissements et cris de joie « Kimbuta umela fusaient de toute part. Comme la vox populi c’est la vox dei alors na ko umela a conclu en sourire le Haut Sommet.

Travaux estimés à 6 millions de dollars

Délabrée, impraticable, la route Mokali d’une importance capitale pour le trafic, le commerce et l’agglomération va bientôt recouvrer sa splendeur. C’est le Premier Ministre Bruno Tshibala Nzhenzhe qui a lancé les travaux le weekend dernier, dont le financement d’un montant de 6 millions de dollars pour sa réhabilitation. Geste salutaire à l’approche de la pluie, mais également permettre la mobilité de trafic à l’aube de la rentrée scolaire.

Il faut dire que parmi les missions assignées au Gouvernement Bruno Tshibala figurent non seulement l’organisation des élections et la sécurité, mais entre autre le social. Ce dernier c’est aussi la route d’intérêt commun. Et Kinshasa est en manque significatif des routes, dont l’agglomération Kimbanseke, dans laquelle figure  Mokali était en manque avec risque de contraindre la population au moment de voter à ne pas remplir leur devoir civique vue la qualité de la boue sur cette route.

Cette bouffée de sauvetage en faveur de la population de Mokali va désengorger ce quartier dont la démographie n’est pas à négliger.

(Fernand Mukaku Lalabi-Muke)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse